Une plaque pour ne jamais oublier

— 

Ce jeudi, une plaque commémorative a été dévoilée dans la rue Jules-Ferry, près de la gare. De juin 1940 à novembre 1942, durant l'occupation nazie, l'immeuble du 12 bis a abrité le siège national de l'association médico-sociale juive de l'OSE (créée en 1912). L'Oeuvre de Secours aux Enfants a aidé 6 000 enfants dont environ 2 000 qu'elle sauvera de la déportation. « Je suis un enfant de l'OSE, c'est ici-même que j'ai eu mes premiers faux papiers », confie l'Héraultais Paul Niedermann, ancien enfant caché de 86 ans. nicolas bonzom