Montpellier et la région sont en haut de l'affiche

NICOLAS BONZOM

— 

La région est au 8e rang national 
en termes de jours de tournage.
La région est au 8e rang national en termes de jours de tournage. — languedoc roussillon cinéma

En 1973, Edouard Molinaro posait ses caméras près du palais de justice, pour le tournage de L'Emmerdeur, avec Jacques Brel. Quarante ans après, Montpellier et la région restent des destinations privilégiées pour les cinéastes. En 2012, 43 films ont été tournés dans le Languedoc-Roussillon, ce qui place la région au 8e rang national (553 jours de tournage). « Montpellier est moderne et son architecture plaît », confie Marin Rosenstiehl, de Languedoc-Roussillon Cinéma, qui favorise l'implantation de productions. Voici trois des grands projets prévus en 2013.

Le film de Rémy Gaillard. Le trublion montpelliérain du Web achève les dernières séquences de N'importe qui, réalisé par Raphaël Frydman. Samedi, ses personnages déjantés ont semé la zizanie à Antigone. « Je crois que j'ai jamais tourné autant de conneries ! », confie Rémy Gaillard sur sa page Facebook. La sortie est prévue en juillet.

Le film d'Alix Delaporte. La réalisatrice, primée aux Césars en 2012 pour Angèle et Tony, devrait poser ses caméras à Montpellier cet été. Son film Le dernier coup de marteau met en scène un adolescent fou de football.

Le film de Christophe Honoré. L'auteur des Chansons d'amour (2007) travaille à l'adaptation contemporaine d'un classique de l'antiquité, les Métamorphoses d'Ovide. « L'équipe recherche des univers péri-urbains », souligne Marin Rosenstiehl. L'agglomération aurait des chances de figurer au générique.