En quête d'une animation

Jérôme Diesnis

— 

Jonas Martin pourrait jouer pour la cinquième fois en six matchs.
Jonas Martin pourrait jouer pour la cinquième fois en six matchs. — Nicolas Bonzom / Maxele Presse

Younes Belhanda suspendu, Rémy Cabella blessé, Montpellier est face à l'un de ses plus beaux défis cette saison. Il ambitionne de poursuivre sa folle série à domicile, où il reste sur sept succès consécutifs depuis le 25 novembre, sans ses deux meneurs de jeu. « On a besoin de joueurs provocateurs pour essayer de créer des espaces par le talent individuel, souligne l'attaquant de couloir John Utaka. Donc, pour moi, ils sont importants. »

Avec Jonas Martin ?


En conférence de presse, René Girard a suggéré qu'il pourrait conserver un milieu offensif derrière une pointe, confiant alors l'animation à Jonas Martin. « Un garçon en pleine bourre. Rémy et Younes ne seront pas là. Ce sont deux meneurs de jeu, deux garçons avec un registre identique. Ca ne tombe pas très bien, c'est handicapant », précise-t-il. L'option Mounier, pas vraiment concluante à Bourg-Péronnas en Coupe de France, devrait être abandonnée. Le Gardois n'exclut pas non plus de changer de système de jeu et éventuellement de passer en 4-4-2, comme en Coupe de la Ligue contre Bordeaux. « Par rapport au dispositif et au système, ce qui change, c'est ce qu'on demande aux joueurs de couloirs. »

■ Avec Stambouli

Après avoir joué pendant 62 minutes avec la réserve la semaine dernière, Benjamin Stambouli devrait faire son retour son la feuille de match.