Un agent suivi par un détective

— 

La mairie de Pérols a bien fait appel à un détective pour enquêter sur l'un de ses 160 employés, suspecté d'exercer une activité parallèle, alors qu'il était en congé maladie depuis décembre 2010. « Vu le peu de résultats que nous avions avec les méthodes»habituelles«, nous avons décidé de passer à la vitesse supérieure, souligne le maire (sans étiquette) Christian Valette. Les indices ont été relevés sans interférer dans sa vie privée. » Ce Pérolien, engagé il y a vingt ans aux espaces verts, est accusé de se livrer « au noir » à des travaux de jardinage. « Une activité illicite a bien été exercée », confirme le détective montpelliérain Thomas Carillon. Le coût de son intervention est de 8 000 €, tandis que les primes d'assurance de la ville flamberaient (+ 40 % sur un an). L'opposition municipale dénonce cette utilisation de l'argent public. « Mais quand il y a un ver dans le fruit, il faut le traiter ou il pourrit ! », tonne le maire. N. B.