C'est fini pour le MAHB

J. D.

— 

Il n'y a pas eu d'exploit. Montpellier devait gagner à Hambourg pour continuer l'aventure en huitième de finale de la Ligue des champions. Privé de Dragan Gajic (déchirure aux ischio-jambiers, six semaines d'absence), blessé mercredi contre Billière en championnat, le club héraultais n'est pas passé loin d'une grosse sensation. Mais il a fini par tomber les armes à la main (35-33).

Ce n'est pas sur le parquet de cette tête d'affiche de la Bundesliga que s'est joué son destin. Ce ne fut que le clap de fin d'une saison parasitée par l'affaire des paris sportifs. Pendant la tempête judiciaire et médiatique, Montpellier a perdu la quasi-totalité de ses rendez-vous européens. Chez lui notamment contre Leon. «Il y a un sentiment de gâchis. Mais quand on voit le comportement de cette équipe, des jeunes qui s'aguerrissent, il y a un sentiment d'espoir », prédit le manager, Patrice Canayer.