Revoilà le serpent à plumes

NICOLAS BONZOM

— 

Le serpent à plumes, la divinité maya, est à l'honneur dans le spectacle.
Le serpent à plumes, la divinité maya, est à l'honneur dans le spectacle. — montpellier agglomération

La folie médiatique autour de la fin du monde a au moins eu un mérite : susciter la curiosité sur la richesse du peuple maya. Ce week-end, les Montpelliérains ont poussé les portes du Planétarium pour assister aux premières séances de son nouveau film Les légendes du ciel maya. Sous le dôme écran de 360° et de 15 mètres de diamètre, les enfants (dès 8 ans) et leurs parents se plongent dans les anciennes jungles du Mexique. « Le film raconte la mythologie et tout l'imaginaire lié à cette civilisation, souligne Xavier Girard, directeur adjoint. Le fameux calendrier maya est notamment expliqué. »

Les Mayas, spécialistes du ciel


Ce documentaire californien, traduit en français pour le Planétarium Galilée, démontre qu'au IVe siècle après J.C., les Mayas savaient déjà prévoir les équinoxes, solstices et autres éclipses. Les spectateurs bondissent notamment lorsque surgit en trois dimensions le célèbre serpent à plumes, l'une des divinités vénérées par le peuple. « Ce film avait déjà été proposé en 2012 pour quelques séances lors de nos dix ans, reprend Xavier Girard. Nous avions eu d'excellents retours, alors nous le programmons de façon pérenne. »

■ tous les jours à 16 H

La séance (45 minutes environ) est programmée tous les jours à 16 h. Tarifs entre 4,80 € (enfants) et 6,30 € (adultes). Réservations au 04 67 13 26 26.