Avant Nancy samedi, le MHSC panse ses plaies

J. D.

— 

Au moins les Héraultais sont-ils épargnés cette fois par la neige. Après s'être inclinés dans des conditions épouvantables à Saint-Etienne (4-1), samedi, les champions de France vont tenter depuis le début de la semaine de se remettre la tête à l'endroit. Car si le match n'aurait jamais dû aller à son terme, les carences affichées pendant une mi-temps n'avaient rien à voir avec les conditions météorologiques...

Benjamin Stambouli (pied, reprise en mars), Jamel Saihi (genou, quinze jours d'arrêt au minimum), Karim Aït-Fana (croisés, reprise en avril), Joris Marveaux (cuisse) et Garry Bocaly (hanche) absents, Montpellier devra se passer de ses blessés samedi contre Nancy (20 h) pour se rapprocher de l'Europe. Un objectif si proche après chaque réception à La Mosson, toujours plus éloigné après chaque déplacement. « On est toujours en position pour jouer l'Europe », soutient Younes Belhanda. Il faudra arrêter de faire le yo-yo pour y parvenir.