Des produits d'ici dans les sandwichs

Nicolas Bonzom

— 

Un petit cabanon de bois est sorti de terre au début du mois de décembre, dans le nouveau quartier Pierresvives, entre Alco et la Paillade. Ce lundi à midi, à l'ombre de la cité des savoirs et du sport, le restaurant Mon cuisinier et ses cinquante couverts fait le plein. Plusieurs dizaines de salariés des entreprises aux alentours semblent pressés de goûter aux nouvelles préparations de l'équipe de Ludovic Georges, chef cuisinier d'une brigade pas comme les autres.

Des produits 100 % héraultais


« Nous avons revisité le concept de snacking sous la forme d'un établissement solidaire, souligne le gérant Emmanuel Kasperski. En favorisant le circuit court. Il reprend :» Nos plats sont exclusivement issus de productions héraultaises. «Le traditionnel soda est remplacé par un cola occitan produit à Mèze, et les fruits et légumes sont de saison.» Nous changerons notre carte quatre fois par an «reprend-il. Mais ce qui change, surtout, c'est le profil atypique des salariés (ci-dessous).» Ce type de restauration, c'est nouveau pour moi, confie Ludovic Georges, 36 ans. J'ai longtemps travaillé en Relais et châteaux en Angleterre, alors je change complètement d'univers. Mais le projet humain m'a beaucoup attiré. «

Quotidiennement, de 8 à 17 h, l'équipe propose sandwichs, salades, tartes et plats pour des tarifs compétitifs.» On essaie d'avoir les prix les plus attractifs, assure Emmanuel Kasperki. Aujourd'hui, 85 % de la clientèle ne met pas plus de 7 € dans un repas le midi. On s'est calqué sur ce chiffre. «Le menu le moins cher (sandwich, salade ou dessert et boisson) est proposé à 6 € tandis qu'un petit déjeuner avec café et croissant est affiché à 2 €.

Un nouveau restaurant en 2014


A l'automne 2014, le restaurant devrait quitter ses locaux provisoires à l'entrée de la ZAC, pour s'installer au coeur des 900 nouveaux logements du quartier de Pierresvives.» L' établissement de 250 m2 comprendra un restaurant de 120 couverts et un snacking «, anticipe avec gourmandise le gérant. W

■ Les clients séduits

Ce lundi, la terrasse ensoleillée a attiré de nombreux Montpelliérains. Tous semblaient conquis. « Mon sandwich cévenol au fromage et au miel est excellent », assure Karine. « On mange rarement aussi bien dans un snack, et pour pas très cher en plus », reprend Daniel. « En tant que Lozérien d'origine, j'ai tenté l'aligot et je suis pas déçu », s'exclame René.