Un bras de fer entre la mairie et les rockeurs

NICOLAS BONZOM
— 
La « maison du rock underground ».
La « maison du rock underground ». — n. BONZOM/MAXELE PRESSE/20 MINUTES

La Secret Place est devenue en 13 ans l'une des salles qui comptent dans l'agglomération. La « maison du rock underground » a élu domicile dans la zone industrielle de la Lauze, à Saint-Jean-de-Védas, loin des premières habitations. « On s'est mis là-bas pour n'embêter personne ! » s'exclame François-Xavier, le gérant. Pourtant, cet été, de nombreuses plaintes ont été déposées pour tapage nocturne. « On est accusé dès qu'il y a du bruit, reprend le Védasien. Les gens se sont plaints alors que nous étions fermés ! »

« On va vendre des jus de fraise »
Pour ces militants du rock, le cauchemar commence alors. De nombreuses vérifications administratives aboutiront notamment à la suspension de leur licence pour vendre de l'alcool, qui ne correspondait plus à la nouvelle législation. Une autorisation temporaire a été accordée. L'équipe se fend alors d'une demande de licence II auprès de la municipalité. « Mais vu les indices qu'ils nous ont donné, je pense qu'on va vendre des jus de fraise ! », s'inquiète celui que l'on surnomme Fyfy. L'interdiction de servir de la bière et du vin entraînerait la fermeture de la salle, qui emploie cinq salariés. La mairie de Saint-Jean-de-Védas devrait rendre sa décision pour le 5 octobre. « Une municipalité doit s'assurer que ce qui se passe sur son territoire se fait dans le cadre de la loi, précise une source proche du dossier. On a des pétitions de riverains sur le dos. On les comprend ! »L'avenir de la scène rock dans l'agglomération est en sursis. W

le concert de jeff hershey est maintenu

Ce mardi soir, le concert de l'américain Jeff Hershey and the Headbeats aura bien lieu (20 h), dans la programmation spéciale « Psychobilly ». Renseignements à la Secret Place au 04 67 68 80 58 ou www.toutafond.com.