MONTPELLIER - Une société soucieusede dépasser les handicaps

— 

La gestion des handicaps est centrale dans la conception des logiciels mis en place par la société ESII. « Nous insérons systématiquement des outils pour la gestion des handicapés des automates », détaille Joseph Zirah. Comme le lecteur des numéros à voix haute pour les malvoyants par les machines ou l‘acheminement vers des bureaux équipés de haut-parleurs pour les malentendants. Ce n'est pas un hasard. Totalement sourd d'une oreille et à 90 % de l'autre, le PDG porte un implant cochléaire, une technique à base d'électrodes, comme porte d'accès vers le monde extérieur. « Étant moi-même victime d'un handicap, je suis très sensibilisé au problème de l'accessibilité. » Au point d'être également le référent régional de l'association Cisic (Centre d'Information sur la Surdité et l'Implant Cochléaire).J. D.