MONTPELLIER - « L'amende est insuffisante et pas assez dissuasive »

— 

RENÉ REVOL
Maire (Parti de gauche) de Grabels. Au 1er janvier 2011, sa commune ne comptait que 7,27 % de logements sociaux.
Etre en-deça des objectifs de la loi, c'est un choix ?
Au contraire. La commune dispose de 250 logements sociaux contre 108 à mon élection. 112 sont en construction, une centaine en projet. C'est le plus grand effort de toute la région.
L'objectif de 20% fixé par

la loi SRU est-il réalisable?
Oui, mais nous nous heurtons au coût du foncier. Il faut faire preuve de pédagogie et expliquer à la population que 75 % d'entre elle y est éligible.
Et quintupler l'amende ?
Je suis pour. Elle est insuffisante et pas assez dissuasive pour certains maires. Je suggère aussi la création d'un office public national du logement.
Propos recueillis par J. D.