La rue Durand sur les nerfs

nicolas bonzom

— 

Les habitants ont empêché les bus de traverser la rue ce mercredi soir.
Les habitants ont empêché les bus de traverser la rue ce mercredi soir. — n.BONZOM / MAXELE PRESSE / 20 MINUTES

Près de la gare, les quelque deux cents mètres de la rue Durand sont devenus un lieu de calvaire pour les riverains. Le ballet incessant de la circulation gâche leur quotidien. Réunis au sein d'une association, les habitants mettent en garde les collectivités depuis plusieurs années.

« Certains ont déménagé »
Au cœur de leur révolte, la ligne de bus n°11, seule à emprunter la rue Durand depuis le mois d'avril. « La chaussée est abîmée et les dalles vibrent, souligne l'un des habitants. Certains ont déménagé à cause du bruit ! » Le trafic des bus n'est que l'un des maillons de l'engorgement du secteur, qui est également la victime d'un stationnement anarchique. « Il est arrivé qu'on ne puisse pas quitter nos habitations, une voiture bloquant la sortie, s'exclame Muriel, l'une des membres du collectif. J'ai vu un fauteuil roulant faire demi-tour au milieu de la rue. » Ce mercredi soir, une trentaine de riverains ont manifesté au bas des immeubles. Ils exigent que la mairie engage des travaux d'aménagement et que l'agglomération supprime le passage des bus. « On espère un rendez-vous depuis des mois ! » précise David. Contactés par téléphone, les élus concernés n'ont pas donné suite à nos demandes. W

débat sur la mobilité

Un rendez-vous citoyen pour débattre de la question des transports est organisé à l'hôtel d'agglomération ce jeudi à 17h30 (Quartier Antigone, Place Zeus).