20 Minutes : Actualités et infos en direct
Récap'Moscou bombarde une centrale thermique au 652e jour de guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Moscou se réjouit du tarissement de l’aide occidentale et frappe une centrale thermique

Récap'« 20 Minutes » fait le point pour vous tous les soirs sur l’avancée du conflit en Ukraine
Il y a quelques jours, la centrale de Zaporijia s'est retrouvée au bord de l'accident nucléaire à cause d'une coupure de courant. Ce jeudi, les Russes ont bombardé une centrale thermique.
Il y a quelques jours, la centrale de Zaporijia s'est retrouvée au bord de l'accident nucléaire à cause d'une coupure de courant. Ce jeudi, les Russes ont bombardé une centrale thermique.  - Taisija Voroncova / Sputnik/SIPA
Octave Odola

O.O avec AFP

L'essentiel

  • La Russie a lancé son « opération militaire » en Ukraine le jeudi 24 février 2022. Tous les soirs, 20 Minutes vous propose son récap du conflit russo-ukrainien.
  • Une déclaration marquante, un chiffre-clé, les tendances de fond… Voici les informations essentielles pour mieux comprendre une guerre d’une ampleur inédite sur le sol européen.
  • Ce jeudi, les autorités ukrainiennes ont appelé la population à réduire leur consommation d’électricité après une frappe russe sur une centrale thermique.

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30. Entre les déclarations fortes, les avancées sur le front et le bilan des combats, voici l’essentiel de la journée.

Le fait du jour

Comme un air de déjà-vu. Après les bombardements russes sur les infrastructures électriques de l’Ukraine l’hiver dernier, les autorités du pays ont appelé jeudi la population à réduire leur consommation d’électricité, la faute à une frappe russe sur une centrale thermique près du front.

« Les équipements ont été sérieusement endommagés », a indiqué le ministère ukrainien de l’Energie dans un communiqué, sans donner la localisation exacte de ce site. Il a donc appelé « les consommateurs à soutenir les travailleurs du secteur de l’énergie » en utilisant l’électricité « sagement et de manière économe en particulier pendant les heures pleines ».

Sur Facebook, le Premier ministre, Denys Chmygal, a précisé que cette pénurie était liée à « une baisse des températures, des réparations d’urgence et au fonctionnement limité de centrales solaires du fait d’une météo nuageuse ».

L’hiver dernier, la Russie avait mené une campagne de bombardements ciblés sur des infrastructures énergétiques du pays, en plein hiver, avec l’objectif de faire plier la population et les autorités.

La phrase du jour

« Ils continuent à brûler l’argent des contribuables américains dans la fournaise de la guerre ukrainienne » »

Tels sont les mots de Dmitri Peskov, le porte-parole de la présidence russe. Les dirigeants américains « diabolisent la Russie » a rappelé Peskov. Mercredi, le président américain Joe Biden a prévenu qu’un arrêt de l’assistance américaine à Kiev serait « le plus beau cadeau » au président russe Vladimir Poutine. Il « ne s’arrêtera pas » à l’Ukraine, a-t-il mis en garde.

Pour rappel, le Congrès américain a échoué mercredi à avancer sur une grande enveloppe de plus de 106 milliards de dollars réclamée avec insistance par le président Biden, comprenant des fonds pour l’Ukraine et Israël.

Le chiffre du jour

17 mars 2024. La date de la prochaine élection présidentielle est fixée en Russie. Le Conseil de la fédération, la chambre haute du Parlement russe, a fixé cette date à l’unanimité. Vladimir Poutine n’est pas officiellement candidat à sa réélection. Une révision constitutionnelle adoptée en 2020 lui permet théoriquement de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2036.

La tendance du jour

L’Ukraine va-t-elle pâtir des tensions politiques chez ses alliés ? Les nouvelles promesses d’aide militaire occidentale ont fortement ralenti selon l’institut de recherche allemand Kiel Institute.

Tout sur la guerre en Ukraine

« Les promesses d’aide ont atteint leur plus bas niveau entre août et octobre 2023 – une baisse de près de 90 % par rapport à la même période en 2022 », détaille l’institut, qui recense l’aide militaire, financière et humanitaire promise et livrée à l’Ukraine depuis l’invasion russe le 24 février 2022, et note que la dynamique de soutien est mauvaise actuellement.

Sujets liés