20 Minutes : Actualités et infos en direct
conflitGuerre en Ukraine : Kiev appelle à réduire la consommation électrique après une frappe sur une centrale
live

Terminé

Guerre en Ukraine : Kiev appelle à réduire la consommation électrique après une frappe sur une centrale

conflitRetrouvez toutes les informations sur le conflit du jeudi 7 décembre 2023
Une chambre d'hôpital détruite après un bombardement russe dans la région de Zaporijia, en octobre.
Une chambre d'hôpital détruite après un bombardement russe dans la région de Zaporijia, en octobre.  - SOPA Images/SIPA / SIPA
Diane Regny

D.R.

L’ESSENTIEL

  • Kiev a revendiqué l’assassinat d’un homme politique ukrainien prorusse, retrouvé mort mercredi près de Moscou. « La liquidation du principal traître, collaborateur et propagandiste Illia Kyva était une opération spéciale du SBU », les services de sécurité ukrainiens, a indiqué une source ayant connaissance de leurs activités.
  • Le Congrès américain échoue (encore) à avancer sur l’enveloppe destinée à l’Ukraine. Cet échec est une déconvenue pour Joe Biden qui avait exhorté quelques heures plus tôt à l’approbation de ces fonds lors d’un discours très solennel.
  • Le président russe Vladimir Poutine compte sur l'« effondrement » du soutien occidental à l’Ukraine, a prévenu mercredi Volodymyr Zelensky devant les dirigeants du G7, rapportant que l’armée russe avait « augmenté la pression de manière significative » sur le front.

A VOIR

A LIRE


20h34

C'est la fin de ce Live

Merci à vous de l'avoir suivi, on se retrouve vendredi matin pour un nouveau direct sur le conflit. Bonne soirée !

17h57

L’Ukraine appelle à réduire la consommation électrique après une frappe sur une centrale

L'Ukraine a appelé jeudi à réduire la consommation d'électricité après une frappe sur une centrale thermique près du front, premier appel de ce genre à l'approche de cet hiver et de la menace de nouveaux bombardements russes.

Le ministère de l'Energie a demandé, dans un communiqué, d'utiliser l'électricité « de manière économe » après une frappe qui a « sérieusement » endommagé cette centrale. Le bombardement a entraîné « une pénurie temporaire d'électricité dans le réseau », liée aussi à une « baisse des températures » extérieures, a-t-il précisé.

12h57

Kiev « très préoccupé » par l’appel à la réintégration des Russes aux JO

Le gouvernement ukrainien est « très préoccupé » par l’appel des fédérations sportives à intégrer les Russes et Biélorusses à titre individuel aux JO de Paris, a déclaré mercredi le ministre des Sports par intérim Marviy Bidnyi à l’AFP. Mardi, les Fédérations sportives internationales ont demandé au CIO (Comité international olympique) d’admettre « le plus tôt possible » des sportifs russes et biélorusses aux JO-2024 de Paris, sous bannière neutre.

« Comme l’a dit à juste titre le président Volodymyr Zelensky : "de toute évidence, tout drapeau neutre d’athlètes russes est taché de sang" », a mis en garde Marviy Bidnyi. « Nous comptons sur une décision responsable et sur une direction du CIO qui ne permettra pas à la Russie d’utiliser le sport à des fins de propagande militaire », a ajouté le ministre par intérim, qui remplace son prédécesseur Vadym Gutzeit, écarté du gouvernement le mois dernier.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, déclenchée par l’invasion russe en février 2022, le CIO retarde sa décision sur la participation d’athlètes russes et biélorusses aux Jeux de Paris.

12h39

Londres accuse la Russie de tentatives de cyber interférences dans la politique britannique

Londres a affirmé jeudi avoir mis au jour des tentatives de cyber interférences russes dans la politique britannique et a convoqué l’ambassadeur russe, selon un communique du ministère britannique des Affaires étrangères.

« Les tentatives de la Russie d’interférer dans la politique britannique sont absolument inacceptables », a déclaré le chef de la diplomatie britannique David Cameron. « Si certaines attaques ont abouti à la fuite de documents, les tentatives d’interférer dans la politique britannique et la démocratie n’ont pas été couronnées de succès », selon le communiqué qui affirme que responsables politiques, fonctionnaires, journalistes et ONG ont été visés.

12h17

Arrestation d’un Biélorusse accusé de sabotages ferroviaires en Sibérie pour l’Ukraine

Les services de sécurité russes (FSB) ont annoncé jeudi l’arrestation d’un ressortissant biélorusse, accusé de deux attentats, pour le compte de l’Ukraine, ayant visé des trains en Sibérie orientale.

« L’acte de terrorisme organisé par les services spéciaux de l’Ukraine a été élucidé (…) un ressortissant de la Biélorussie né en 1971 a été arrêté dans la région d’Omsk pour avoir fait exploser les 29 et 30 novembre deux trains pétroliers », a indiqué le FSB, selon les agences de presse russe.

12h06

Le Kremlin « espère » que le Congrès américain bloquera l’aide à l’Ukraine

Le Kremlin a dit « espérer » jeudi que les élus américains ne continueraient pas à « brûler » l'argent du pays en Ukraine, le Congrès ayant échoué la veille à avancer sur une nouvelle aide pour Kiev.

Les dirigeants américains veulent « continuer à brûler l'argent des contribuables américains dans la fournaise de la guerre ukrainienne », a déclaré le porte-parole de la présidence russe, disant espérer qu'il y ait encore « suffisamment de personnes raisonnables parmi les membres du Congrès » pour refuser de le faire.

11h26

Une nouvelle attaque de drones sur des ports ukrainiens fait un mort

Une nouvelle attaque nocturne de drones russes a fait un mort et endommagé des infrastructures portuaires de la région d’Odessa, dans le Sud de l’Ukraine, ont affirmé jeudi les autorités du pays, disant avoir abattu 15 des 18 appareils.

La Russie lance quasiment toutes les nuits ces derniers mois des attaques de drones et de missiles contre l’Ukraine. Les ports, utilisés notamment pour l’exportation des produits agricoles ukrainiens, constituent des cibles de premier choix pour Moscou.

Cette fois, les forces russes ont attaqué le district d’Izmaïl, tout près de la frontière avec la Roumanie, « pendant presque deux heures » avec des drones, a indiqué Oleg Kiper, un responsable des autorités régionales. Les « infrastructures portuaires » de la région du Danube, fleuve qui coule dans la zone, ont été visées, a-t-il précisé, affirmant qu’un entrepôt, un ascenseur industriel et des camions avaient brûlé.

11h10

Les nouvelles promesses d’aide occidentale au plus bas depuis le début de l’invasion russe

Les nouvelles promesses d’aide occidentale à l’Ukraine ont fortement ralenti, sur fond de dissensions politiques en Europe et aux Etats-Unis, tombant à leur plus bas niveau depuis le début de l’invasion russe en 2022, a indiqué jeudi l’institut de recherche allemand Kiel Institute.

« La dynamique de soutien à l’Ukraine ralentit. Les promesses d’aide ont atteint leur plus bas niveau entre août et octobre 2023 – une baisse de près de 90 % par rapport à la même période en 2022 », détaille l’institut, qui recense l’aide militaire, financière et humanitaire promise et livrée à l’Ukraine depuis l’invasion russe le 24 février 2022.

08h52

Deux morts et quatre blessés dans une fusillade dans une école en Russie

Une adolescente de 14 ans a ouvert le feu jeudi dans une école à Briansk, une ville du sud-ouest de la Russie, tuant une camarade avant de se suicider, ont annoncé les enquêteurs dans un communiqué. « Une fille de 14 ans est venue à l'école avec un fusil à pompe, tirant sur ses camarades de classe » et tuant l'une d'elles, indique le communiqué du Comité d'enquête de Russie. Selon la police de Briansk, la tireuse « s'est suicidée ». Cinq personnes ont été blessées.

08h29

Le drone, bête de guerre toujours plus redoutable avec l’innovation technologique

Casque de réalité virtuelle sur le visage, le soldat ukrainien Igor pilote son drone. A côté de lui, deux mâts surmontés de répéteurs augmentent la portée de son engin, et donc la menace sur la ligne de front. « Si l’on compare au début [de la guerre], nous avons beaucoup progressé », déclare Igor, un volontaire de 24 ans, lors du test réalisé dans un champ près de Bakhmout, dans l’est de l’Ukraine.

« L’efficacité des drones FPV (First person view en anglais, pilotage en immersion) est devenue bien meilleure, le vol aussi, nous pouvons voler à une plus grande distance, et mieux utiliser les munitions transportées », ajoute le soldat. Son appareil à quatre hélices est doté d’une caméra frontale, dont le pilote voit les images en direct comme s’il était à bord. Sur le front, ce type d’engins peut soit larguer des grenades et servir à nouveau, ou bien exploser avec sa charge sur sa cible. Les réseaux sociaux abondent de vidéos de telles frappes, donnant au spectateur cette impression d’être lui-même sur les lieux.

Autre usage, le renseignement. Le drone repère les mouvements de l’ennemi qui deviendra une cible pour un autre engin explosif, l’artillerie ou les chars. Ou bien il sert à coordonner des attaques de l’infanterie. En près de deux ans de guerre depuis l’invasion russe de l’Ukraine, les drones de tous types se sont imposés sur le champ de bataille, déclenchant une course à l’armement, les deux camps les redoutant autant qu’ils les utilisent.

08h16

L’élection présidentielle russe fixée au 17 mars 2024

Le Conseil de la Fédération, chambre haute du Parlement russe, a fixé jeudi l'élection présidentielle en Russie au 17 mars 2024, lors d'une réunion retransmise en direct par la télévision publique.

« Fixer l'élection présidentielle au 17 mars 2024 », stipule la décision adoptée à l'unanimité par les sénateurs. « Cette décision donne pratiquement le coup d'envoi à la campagne présidentielle » en Russie, s'est félicitée la présidente du Conseil de la Fédération, Valentina Matvienko.

07h54

Toujours pas d’enveloppe américaine pour l’Ukraine

Le Congrès américain a échoué mercredi à avancer sur une grande enveloppe de plus de 106 milliards de dollars réclamée avec insistance par le président Biden, comprenant des fonds pour l’Ukraine et Israël. L’opposition républicaine a refusé de soutenir ce texte au cœur de tractations très acrimonieuses, réclamant des concessions significatives sur la politique migratoire des Etats-Unis en échange de leurs voix.

Cet échec est une déconvenue pour Joe Biden qui avait exhorté quelques heures plus tôt à l’approbation de ces fonds lors d’un discours très solennel. Leur blocage serait « le plus beau cadeau » offert au président russe Vladimir Poutine, avait-il prévenu, en affirmant que le maître du Kremlin, s’il parvenait à s’emparer de l’Ukraine, « ne s’arrêtera[it] pas là ».

Le démocrate a clairement évoqué l’hypothèse d’une attaque russe contre un pays membre de l’Otan, ce qui déclencherait l’entrée en guerre des Etats-Unis et donc des « soldats américains combattant les soldats russes ». Une situation qui n’existe pas actuellement et que Washington ne souhaite pas, a-t-il insisté.

07h40

En Ukraine, les dégâts environnementaux affecteront les générations à venir

Après presque deux ans de guerre en Ukraine, les experts considèrent que les dégâts environnementaux affecteront les générations à venir.

Outre la catastrophe du barrage de Kakhovka, qui a provoqué des inondations massives et meurtrières, le conflit a généré l’émission d’environ 150 millions de tonnes de CO2, principalement due au carburant et aux incendies, a relevé cette semaine un vice-ministre ukrainien.

Près de 30 % des zones forestières de l’Ukraine et environ un cinquième de ses parcs naturels ont été touchés par la guerre, a déclaré Rouslan Strilets, le ministre de la Protection de l’environnement et des ressources naturelles.

07h25

« Écocide » ou les liens entre guerre et changement climatique

Le lien existant entre le changement climatique et la guerre est un thème récurrent de la COP28, nombre de pays souffrant à la fois de conflits meurtriers et de catastrophes environnementales. Au cours de la conférence de l'ONU sur le climat à Dubaï, la bande de Gaza, le Yémen, la Syrie et l'Ukraine, déchirés par la guerre, ont fait entendre leur voix, se plaignant de l'impact environnemental des combats.

« Écocide », pouvait-on lire dans le pavillon ukrainien, couvert d'affiches détaillant les impacts sur l'environnement de l'invasion russe. Une exposition montrait la moitié restante d'une maison, l'une des nombreuses habitations touchées par la destruction du barrage de Kakhovka en juin dont la Russie et l'Ukraine s'imputent mutuellement la responsabilité.

07h13

L’Ukraine revendique l’assassinat d’un ex-député prorusse retrouvé mort à Moscou

Le corps sans vie d'un homme politique ukrainien prorusse a été retrouvé mercredi près de Moscou, résultat d'une « opération spéciale » des service spéciaux de Kiev visant à « liquider » un « traître », selon une source au sein du secteur de la Défense ukrainienne.

Le cadavre d'Illia Kyva a été retrouvé avec « une blessure à la tête » dans un hôtel du district d'Odintsovo, près de Moscou, ont indiqué les agences de presse russes, citant les autorités locales. « La liquidation du principal traître, collaborateur et propagandiste Illia Kyva était une opération spéciale du SBU », les services de sécurité ukrainiens, a indiqué peu après à l'AFP une source ayant connaissance de leurs activités. Il a été tué « à l'aide d'armes légères », a-t-elle précisé.

« Selon les premières informations, le meurtre d'Illia Kyva a été commandité; parmi les versions de ce crime, l'enquête envisage une "trace ukrainienne" », a confié à l'agence russe TASS une source policière. « Des opérations de recherche du tueur présumé sont en cours sur le territoire du District fédéral central » (celui qui comporte Moscou), d'après des agences du maintien de l'ordre.

07h00

Bienvenue sur ce live

Bonjour à toutes et à tous. La rédaction de 20 Minutes reste mobilisée chaque jour pour vous informer sur la guerre en Ukraine.

Sujets liés