20 Minutes : Actualités et infos en direct
actuGuerre en Ukraine : La Russie a mené une nouvelle série de bombardements nocturnes
live

Terminé

Guerre en Ukraine : La Russie a mené une nouvelle série de bombardements nocturnes

actuRetrouvez toutes les infos sur la guerre en Ukraine de ce lundi 4 décembre 2023
Un soldat ukrainien est assis à son poste à Avdiivka, dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 18 août 2023.
Un soldat ukrainien est assis à son poste à Avdiivka, dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 18 août 2023. - Libkos/AP/SIPA / SIPA
Marion Pignot

M.P. avec AFP

L’ESSENTIEL

  • L’Ukraine a ouvert une enquête dimanche sur « l’exécution » par les forces russes de soldats ukrainiens qui comptaient se rendre, accusant ainsi l’armée adverse de « grave crime international ».
  • La justice ukrainienne enquête sur le premier écocide attribué à l’armée russe, après la destruction par des explosions du barrage de Kakhovka sur le fleuve Dniepr l’été dernier. Le chef d’accusation d’écocide a été intégré au Code pénal ukrainien depuis 2001.
  • Deux personnes sont mortes dimanche après des frappes russes dans la région de Kherson.

A VOIR

A LIRE AUSSI


17h43

Ce live est maintenant terminé

Merci de nous avoir suivis. Nous espérons vous retrouver demain, mardi 5 décembre, alors qu'on nous ouvriront un nouveau live sur la guerre en Ukraine.

Bonne soirée et à demain

17h37

Poutine à terre ? Vraiment ?

Des images qui montreraient le président russe à terre, dans un lieu officiel, circulent sur les réseaux sociaux, faisant écho aux rumeurs sur l’état de santé de Vladimir Poutine. Ces images ne sont pas authentiques. On vous explique tout ci-dessous :

Vladimir Poutine à terre ? Ces images ont été générées par une intelligence artificielle.
Vladimir Poutine à terre ? Ces images ont été générées par une intelligence artificielle. - Capture d'écran X

16h01

Une nouvelle série de bombardements nocturnes

La Russie a elle mené dans la nuit une nouvelle série de bombardements, la défense antiaérienne ukrainienne affirmant avoir abattu un missile Kh-59 et 18 des 23 drones tirés. Les régions méridionales de Kherson et Mykolaïv ont été visées, ainsi que celle d'Ivanov-Frankivsk, Khmelnytski et Lviv (ouest), selon l'armée ukrainienne.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé la semaine dernière à son armée d' »accélérer » la construction de structures défensives sur le front face à la nouvelle offensive russe, au 22e mois de l'invasion.

15h44

Varsovie exige le retour au système de permis

Le Premier ministre polonais a réclamé lundi le rétablissement du système européen de permis pour les compagnies de transport ukrainiennes qui envoient des camions en Pologne, au lendemain d'un premier accord avec Kiev intervenu après un mois de blocage de la frontière par des routiers polonais. « Nous exigerons très fermement et sans équivoque le rétablissement du système de permis de transport pour les camions ukrainiens et les chauffeurs ukrainiens qui traversent la Pologne et s'y rendent », a déclaré Mateusz Morawiecki à la presse.

« Ce système a fonctionné jusqu'au printemps 2022 et a bien fonctionné, puis il a été modifié par la Commission européenne et, aujourd'hui, les transporteurs bloquent la frontière », a-t-il ajouté. La réintroduction de ce système est la principale revendication des routiers polonais qui bloquent depuis début novembre les principaux points de passage entre leur pays et le territoire ukrainien, dénonçant « la concurrence déloyale » des compagnies de transport ukrainiennes.

14h49

Une frappe de drone détruit un dépôt de carburant

A Lougansk, l'une des deux grandes villes du Donbass sous contrôle russe depuis 2014, une frappe de drone ukrainienne a détruit un dépôt de carburant, selon le gouverneur régional ukrainien Artem Lyssogor. Cette frappe ukrainienne a été confirmée par les autorités d'occupation russe locales à l'agence Ria Novosti, qui ont précisé qu'elle avait provoqué un incendie sans faire de victimes.

14h01

Le corps d'un enfant extrait des décombres à Novogrodivka

Le corps sans vie d'un enfant a été extrait des décombres à Novogrodivka, dans l'Est, après un bombardement russe qui avait touché un immeuble résidentiel mercredi dernier, a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur ukrainien.

13h58

Les troupes russes ont « réalisé des avancées confirmées »

Selon l'Institute for the Study of War (ISW), centre de réflexion basé aux Etats-Unis qui se fonde sur des images géolocalisées, les troupes russes ont « réalisé des avancées confirmées » ces derniers jours dans la zone d'Avdiïvka.

La chaîne Telegram DeepState, proche de l'armée ukrainienne, a fait état dimanche soir d'une situation « tendue » sur le front et de « succès partiels » de l'armée russe près de Stepove, village situé au nord-est d'Avdiïvka. L'armée ukrainienne affirme de son côté repousser les attaques russes et infliger de lourdes pertes à son adversaire.

13h27

Les troupes russes accentuent encore leurs attaques sur Avdiïvka

Les troupes russes ont encore accentué leurs assauts sur la ville d'Avdiïvka, dans l'Est de l'Ukraine, en attaquant depuis deux directions supplémentaires dans le but d'encercler la ville, ont rapporté lundi les autorités locales. L'armée russe tente de s'emparer de cette cité industrielle fortifiée du Donbass depuis près de deux mois, si bien qu'Avdiïvka est devenu le principal point chaud du front depuis l'échec de la contre-offensive estivale ukrainienne.

Un homme fait du vélo devant un immeuble détruit après une frappe russe dans la ville d'Avdiivka, dans l'oblast de Donetsk, le 18 mars 2023.
Un homme fait du vélo devant un immeuble détruit après une frappe russe dans la ville d'Avdiivka, dans l'oblast de Donetsk, le 18 mars 2023.  - AFP

Selon son maire, Vitaly Barabach, les assauts russes ont été « beaucoup plus nombreux » ces deux derniers jours, tout comme les bombardements d'artillerie. « La troisième vague d'assauts de l'ennemi diffère des deux précédentes en ce qu'elle est lancée depuis deux nouvelles directions », a expliqué le responsable ukrainien.

12h09

Augmentation de 15% du nombre de soldats dans l'armée russe

On le rappelle, le président russe Vladimir Poutine a signé vendredi un décret ordonnant d'augmenter de 15% le nombre de soldats que compte l'armée russe, qui a expliqué cette hausse par « l'augmentation des menaces » liées au conflit en Ukraine.

L'armée devra compter 2,2 millions de membres, dont 1,32 million de soldats, selon ce décret publié par le gouvernement. Le précèdent décret, datant d'août 2022, fixait le nombre de membres prévus à 2 millions, dont 1,15 millions de militaires. Concrètement, sans compter le personnel civil, cela représente une augmentation de 169.372 militaires, soit quasiment 15% de la force de combat fixée actuellement.

11h56

Une enveloppe exceptionnelle de plus de 100 milliards de dollars en jeu

Les Etats-Unis, premier fournisseur d'aide militaire à l'Ukraine, se trouvent depuis des mois dans le plus grand flou budgétaire, en raison de turbulences parlementaires à n'en plus finir. Le Congrès de la première puissance mondiale - composé du Sénat à majorité démocrate et de la Chambre des représentants à majorité républicaine - n'a toujours pas voté de budget définitif pour l'année fiscale entamée le 1er octobre dernier. L'Etat fédéral fonctionne pour l'instant grâce à une rallonge d'urgence qui expirera à la mi-janvier.

En jeu donc : une enveloppe exceptionnelle de plus de 100 milliards de dollars demandée par le président démocrate Joe Biden le 20 octobre pour répondre aux grandes urgences du moment, à savoir aider Israël et l'Ukraine, tenir tête à la Chine et répondre aux arrivées de migrants à la frontière Sud.

11h55

« Nous sommes à court d’argent et bientôt à court de temps »

«Nous sommes à court d’argent et bientôt à court de temps » : la Maison Blanche a sonné l’alarme lundi sur l’aide militaire américaine à l’Ukraine, menacée si le Congrès ne vote pas avant la fin de l’année de nouveaux financements. « Je veux être claire : si le Congrès n’agit pas, d’ici la fin de l’année nous serons à court de ressources pour livrer plus d’armes et d’équipements à l’Ukraine et pour fournir du matériel venant des stocks militaires américains », écrit la directrice du Budget de la Maison Blanche Shalanda Young, dans un courrier adressé au patron de la Chambre des représentants, à majorité républicaine.

La directrice du Bureau de la gestion et du budget, Shalanda Young, parle de la possible fermeture du gouvernement lors du briefing quotidien à la Maison Blanche à Washington, le vendredi 29 septembre 2023.
La directrice du Bureau de la gestion et du budget, Shalanda Young, parle de la possible fermeture du gouvernement lors du briefing quotidien à la Maison Blanche à Washington, le vendredi 29 septembre 2023. - Susan Walsh/AP/SIPA

« Il n’y a pas de financement magique disponible pour faire face à l’urgence. Nous sommes à court d’argent et bientôt à court de temps », avertit-elle.

« Couper l’arrivée d’armes et d’équipements américains briserait l’effort de guerre de l’Ukraine », a encore assuré Shalanda Young dans cette lettre au ton pressant. « Couper l’arrivée d’armes et d’équipements américains briserait l’effort de guerre de l’Ukraine, cela mettrait en danger les avancées obtenues par l’Ukraine et cela augmenterait la probabilité de victoires russes », ajoute encore Shalanda Young. « Nos livraisons d’aide militaire ont déjà diminué », constate-t-elle. « Ce n’est pas un problème pour l’année prochaine. C’est maintenant qu’il faut aider l’Ukraine démocratique à se battre contre l’agression russe », conclut Shalanda Young.

11h43

« En France, la propagande russe attaque sur plusieurs fronts à la fois »

Journaliste indépendant, spécialiste de l’implication de la mouvance complotiste et d’extrême-droite dans la propagande russe, Elie Guckert revient pour 20 Minutes sur les rouages de cette propagande en France.

Depuis une dizaine d’années et les débuts du conflit en Syrie, des blogs relaient le point de vue du Kremlin en France. Certains éléments de langage sont repris par des politiques. La propagande est aussi relayée de façon involontaire dans des grands médias. Et pour en savoir plus, c'est ci-dessous :

11h34

Vers un déblocage de la frontière polono-ukrainienne

De premiers camions, sans chargement, ont traversé lundi matin la frontière ukraino-polonaise, ont annoncé les garde-frontières ukrainiens, un premier pas vers une désescalade après un mois de blocage de la frontière par des routiers polonais. Le point de passage d'Ougryniv-Dolhobyczow a été ouvert pour les poids-lourds à 1 heure locale (23 heures GMT), et 30 camions vides ont pu entrer en Pologne depuis l'Ukraine, ont indiqué dans la matinée les garde-frontières ukrainiens.

Des compagnies de transport polonaises ont bloqué début novembre d'abord trois, puis les quatre postes frontières destinés au passage des poids-lourds entre l'Ukraine et la Pologne pour protester contre les routiers ukrainiens dont elles jugent la concurrence « déloyale ». Le blocage a créé des files d'attente interminables à la frontière et représente un problème économique majeur pour Kiev, qui compte beaucoup sur la route pour ses exportations et importations de marchandises.

11h32

On en sait plus sur la mort du général russe

Selon des chaînes Telegram russes proches de l'armée, le général de brigade Vladimir Zavadski, est mort le 28 novembre en sautant sur une mine, en retrait du front.

L'annonce de la mort de Vladimir Zavadski intervient alors que les troupes russes sont à l'offensive dans l'Est de l'Ukraine depuis octobre et la fin de l'infructueuse contre-offensive estivale ukrainienne. Les Russes mènent notamment des attaques dans le Nord-Est, dans la zone de Koupiansk, et dans l'Est où ils tentent d'encercler la ville industrielle d'Avdiïvka.

Plusieurs hauts gradés de l'armée russe ont été tués depuis le début de l'offensive en Ukraine en février 2022 et leur mort n'est pas toujours confirmée de source officielle, les autorités russes communiquant rarement sur leurs pertes.

11h00

La Maison Blanche « à court d'argent »

Sans vote de nouveaux financements par le Congrès, « d'ici la fin de l'année » les Etats-Unis seront « à court de ressources » pour continuer de soutenir militairement l'Ukraine, a averti lundi la directrice du Budget de la Maison Blanche.

« Il n'y a pas de financement magique disponible pour faire face à l'urgence. Nous sommes à court d'argent et bientôt à court de temps », écrit Shalanda Young dans un courrier adressé au patron de la Chambre des représentant, dominée par l'opposition républicaine, en ajoutant: « Couper l'arrivée d'armes et d'équipements américains briserait l'effort de guerre de l'Ukraine ».

10h16

Un général russe tué dans la zone des combats en Ukraine

Un général russe, haut gradé de la flotte du Nord, a été tué dans la zone des combats en Ukraine, a annoncé lundi le gouverneur de la région russe de Voronej (sud-ouest) où cet officier avait notamment servi.

« Le général de brigade Vladimir Zavadski, commandant adjoint du 14e corps d'armée de la flotte du Nord, est décédé à un poste de combat dans la zone de l'opération spéciale » en Ukraine, a indiqué le gouverneur Alexandre Goussev sur Telegram, sans apporter de précisions sur les circonstances de sa mort.

9h25

La Russie lance quasiment toutes les nuits des attaques de drones

Selon l'armée ukrainienne, les drones lancés cette nuit ont réussi a frapper les districts de Kherson et Beryslav (sud), au bord du fleuve Dniepr, endommageant un centre culturel et un magasin de bricolage.

La Russie lance quasiment toutes les nuits des attaques de drones et de missiles contre l'Ukraine. Kiev accuse le Kremlin de chercher à terroriser la population civile ainsi et à détruire ses infrastructures énergétiques pour, comme l'hiver dernier, plonger la population dans le noir et le froid.

L'armée russe est en outre repassée à l'attaque dans l'est de l'Ukraine depuis le mois d'octobre, après que la grande contre-offensive estivale des Ukrainiens a échoué à libérer les territoires occupés par les Russes.

08h54

L’Ukraine dit avoir abattu 18 drones et un missile russes pendant la nuit

Les défenses antiaériennes ukrainiennes ont indiqué avoir abattu un missile et 18 des 23 drones lancés durant la nuit de dimanche à lundi par la Russie.

« 18 drones d’attaque et un missile Kh-59 ont été abattus », a indiqué l’armée de l’air ukrainienne dans son communiqué matinal. Les régions méridionales de Kherson et Mykolaïv ont été visées, ainsi que celle d’Ivanov-Frankivsk, Khmelnytski et Lviv, selon l’armée.

07h33

La justice ukrainienne enquête sur le premier écocide attribué à l’armée russe

Sous l’oeil d’un procureur ukrainien, gilets sur le dos et carnet en mains, des dizaines d’enquêteurs creusent des trous et mitraillent de photos le sol jonché de fanions rouges, près de Kherson, dans le sud de l’Ukraine.

« Il faut trois kilos de terre ! Prenez en plus ! », crie Vladyslav Ignatenko, procureur du parquet spécial pour l’environnement. A Tchornobaïvka, banlieue nord de Kherson, il conduit une enquête pas comme les autres : la première plainte pour écocide liée à l’invasion russe.

En cause, les conséquences de la destruction par des explosions du barrage de Kakhovka, sur le fleuve Dniepr, le 6 juin dernier. La rupture d’une partie de l’édifice avait provoqué d’importantes inondations dans la partie méridionale du territoire ukrainien, fait des dizaines de morts, et 13 milliards d’euros de dégâts, selon l’ONU.

07h27

On rembobine

Si vous n'avez pas suivi l'actualité ces dernières heures, c'est l'heure de se replonger dans notre live de dimanche, disponible juste ici :

Sujets liés