20 Minutes : Actualités et infos en direct
CONFLITGuerre en Ukraine : Kiev accuse la Russie de bloquer tout échange de prisonniers de guerre
live

Terminé

Guerre en Ukraine : Kiev accuse la Russie de bloquer tout échange de prisonniers de guerre

CONFLITRetrouvez toutes les informations sur le conflit du jeudi 30 novembre 2023
Trois soldats ukrainiens traversent une ligne de tranchées dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 29 novembre 2023 (image d'illustration).
Trois soldats ukrainiens traversent une ligne de tranchées dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 29 novembre 2023 (image d'illustration). - Stringer/Sipa USA/SIPA / SIPA
Cécile De SèzeXavier Regnier

C.d.S, X.R.

L’ESSENTIEL

  • Les dangers se multiplient autour des centrales nucléaires ukrainiennes du fait de la proximité des combats et des coupures d’électricité, s’est inquiété mercredi le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi.
  • La Pologne a annoncé mercredi qu’elle ne participerait pas à la réunion ministérielle de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), cette semaine à Skopje en raison de la présence attendue du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
  • L’Estonie a assuré mercredi qu’elle était « prête » à fermer sa frontière avec la Russie à la suite d’une mesure similaire prise par la Finlande, Tallinn évoquant une menace potentielle de la part de son voisin russe.

A VOIR

A LIRE


19h30

C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivi

19h15

C'est l'heure du récap'

Comme chaque soir, 20 Minutes vous propose un récap' de la journée si vous n'avez pas pu suivre.

18h30

La Russie renforce sa coupe à 500.000 barils par jour jusqu’en mars 2024

La Russie va renforcer sa réduction de production de pétrole à 500.000 barils par jour jusqu’à fin mars 2024, a annoncé jeudi le vice-Premier ministre en charge de l’Energie Alexandre Novak, à l’issue d’une rencontre des pays de l’Opep +. « La Russie renforcera la réduction volontaire de l’offre de pétrole de 300.000 barils par jour de 200.000 barils par jour supplémentaires pour atteindre 500.000 barils par jour, et prolongera cette réduction volontaire de l’offre jusqu’à la fin du premier trimestre 2024 en coordination avec certains pays de l’Opep + », a indiqué Alexandre Novak, cité dans un communiqué.

17h47

Des symboles pro-offensive en Ukraine devant l’ambassade américaine à Moscou

Des lettres géantes « Z » et « V », signes tactiques utilisés par l’armée russe et devenues le principal symbole de l’assaut contre l’Ukraine, ont été installées devant l’ambassade américaine à Moscou, a-t-on appris jeudi. Ces lettres avaient été apposées comme signe de reconnaissance sur les chars et blindés russes qui ont pénétré en Ukraine en février 2022. Elles apparaissent depuis régulièrement sur les affiches, à la télévision et sont arborées par les partisans de l’offensive.

Des « Z » et « V » blancs géants étaient visibles jeudi sur le trottoir devant l’ambassade américaine, sur l’une des principales avenues de la capitale russe, a constaté un photographe de l’AFP, sans que l’on sache qui a installé ces symboles.

15h59

L'ONU « déplore » l'interdiction du mouvement LGBT+ en Russie

L'ONU a « déploré » jeudi l'interdiction du mouvement « international » LGBT+ en Russie, soulignant que « personne ne devrait être emprisonné pour avoir oeuvré en faveur des droits humains ou privé de ses droits en raison de son orientation sexuelle ou de son identité de genre ».

La décision prise par la Cour suprême russe de bannir ce mouvement « expose les défenseurs des droits humains et toute personne défendant les droits des personnes LGBT+ à être qualifiés d'"extrémistes", un terme qui a de graves conséquences sociales et pénales en Russie », a souligné le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Volker Türk dans un communiqué.

13h29

Lavrov accuse l’OSCE, lors de sa réunion annuelle, de devenir un « appendice de l’OTAN »

Le chef de la diplomatie russe s’en est pris vertement jeudi à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) lors de sa réunion annuelle, l’accusant d’être devenue un « appendice » de l’Otan et de l’UE. « L’OSCE est en train d’être transformée en appendice de l’Otan et de l’UE. Reconnaissons-le, l’organisation est au bord du précipice et cette question se pose : cela a-t-il encore un sens d’investir pour la revitaliser », a dit Sergueï Lavrov devant des dizaines de ses homologues, dans un discours au vitriol visant l’Occident et l’Ukraine.

Selon lui, les pays occidentaux utilisent « sans aucune gêne l’OSCE pour promouvoir leurs intérêts ». Il a répété la rhétorique russe accusant l’Ukraine de néo-nazisme et les Occidentaux de mener une « guerre hybride » contre la Russie pour justifier l’invasion à grande échelle déclenchée le 24 février 2022 par Vladimir Poutine.

13h23

La Cour suprême russe bannit le « mouvement LGBT » pour extrémisme

La Cour suprême russe a banni jeudi pour extrémisme le « mouvement international LGBT », en plein virage conservateur dans le pays, ouvrant la voie à des poursuites judiciaires contre tout groupe défendant les droits LGBT+ en Russie. Le juge Oleg Nefedov a ordonné de « reconnaître comme extrémistes le mouvement international LGBT et ses filiales, d’interdire leurs activités sur le territoire de la Fédération russe », selon des correspondants de l’AFP sur place.

Oleg Nefedov a précisé que cette interdiction entrait « immédiatement » en vigueur. L’audience s’est déroulée sans défenseur, aucune organisation portant le nom de « mouvement international LGBT » n’existant en Russie, et à huis clos car l’affaire était classée « secrète ».

13h00

L’Ukraine accuse la Russie de bloquer tout échange de prisonniers de guerre

«Les échanges n'ont pas lieu car la Russie ne le veut pas », a déclaré sur Telegram Dmytro Loubinets, commissaire aux droits de l'Homme du Parlement ukrainien.

11h52

Zelensky en visite près du front dans la région de Kharkiv

Le président ukrainien s’est rendu près de la ligne de front dans la région de Kharkiv (nord-est) où il a visité un poste de commandement près de Koupiansk, a rapporté la présidence. « Les combattants de la direction de Koupiansk protègent la vie paisible des Ukrainiens », indique la présidence sur la messagerie Telegram, avec une vidéo dans laquelle Volodymyr Zelensky décore des soldats.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

11h02

« La guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine est une insulte » aux valeurs de l’OSCE

«La guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine est une insulte » aux valeurs de l’OSCE, a déclaré jeudi à l’ouverture du Conseil annuel de l’organisation son président en exercice, le ministre des Affaires étrangères de Macédoine du Nord, Bujar Osmani.

Cette guerre « sape la confiance, le dialogue et notre capacité à agir », a-t-il ajouté, devant son homologue russe, Sergueï Lavrov, dont la venue a poussé l’Ukraine, la Pologne et les Pays Baltes à boycotter la réunion.

10h50

La Russie « reconnaissante » envers le Hamas après la libération de deux otages russe

La diplomatie russe a exprimé jeudi sa reconnaissance au groupe palestinien Hamas après la libération la veille de deux otages retenues, tout en disant travailler à faire libérer les autres ressortissants russes détenus par le groupe islamiste palestinien à Gaza.

« Nous sommes reconnaissants aux dirigeants du Hamas pour leur réponse positive à nos appels pressant. Nous continuerons à faire le nécessaire pour que les autres Russes détenus dans la bande de Gaza soient rapidement libérés », a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

10h37

L’Ukraine salue l'« héritage » de Kissinger mais pointe un diplomate « controversé »

L’Ukraine a salué l'« héritage intellectuel » de l’ex-diplomate américain Henry Kissinger tout en relevant qu’il était un personnage à la fois « controversé » et « exceptionnel ». « Son héritage intellectuel continuera d’influencer la compréhension de la diplomatie et de l’ordre mondial », a déclaré en anglais le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba sur X (ex-Twitter).

Le chef de l’administration présidentielle ukrainienne Andriï Iermak s’est déclaré lui « attristé » par la disparition d’Henry Kissinger. « C’était un personnage controversé mais indéniablement exceptionnel. Nous nous souviendrons de son leadership et de son engagement en faveur de la coopération internationale », a-t-il ajouté.

10h23

Conférence de presse de Poutine le 14 décembre pour faire le « bilan de l’année »

Le président russe donnera le 14 décembre sa conférence de presse annuelle et s’entretiendra en direct avec des compatriotes, a indiqué le Kremlin, une première depuis l’assaut contre l’Ukraine fin février 2022 et à trois mois de l’élection présidentielle 2024 en Russie.

« Le 14 décembre, Poutine fera le bilan de l’année. Ce sera un programme sur les chaînes de télévision qui fusionnera le format "ligne directe" [questions de Russes en direct] et la conférence de presse du président », a indiqué le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

09h57

Au moins un mort et dix blessés dans des bombardements russes

Des bombardements russes ont fait au moins un mort et dix blessés dans la nuit de mercredi à jeudi sur trois villes proches dans l’Est de l’Ukraine, a annoncé le ministre ukrainien de l’Intérieur Igor Klymenko.

Selon le ministre, six missiles S-300 ont touché les villes de Pokrovsk, Myrnograd et Novogrodivka, situées à une quarantaine de km au nord-ouest d’Avdiïvka, que les Russes tentent d’encercler et prendre depuis près de deux mois.

A Novogrodivka, le corps d’un homme été retrouvé sous les décombres d’un immeuble d’habitation où les secours recherchaient toujours quatre autres personnes, a précisé Igor Monoz, chef de l’administration militaire régionale.

« A la suite des bombardements, dix personnes ont été blessées, dont quatre enfants. Cinq autres personnes sont recherchées sous les décombres », avait indiqué peu avant le ministre de l’intérieur dans un communiqué sur les réseaux sociaux.

09h13

Poutine salue « un homme d’Etat sage et visionnaire » après la mort Kissinger

Le président russe a salué jeudi la mémoire d’un « homme d’Etat sage et visionnaire », après le décès de l’ancien diplomate américain Henry Kissinger, qui s’est éteint la veille à l’âge de 100 ans.

« Le nom d’Henry Kissinger est étroitement lié à une politique pragmatique qui a permis à aboutir à une détente des tensions internationales et à des accords très importants américano-soviétiques ayant contribué au renforcement de la sécurité mondiale », a rappelé Vladimir Poutine, selon un communiqué du Kremlin, dans un message de condoléances adressé à l’épouse de l’ancien diplomate.

07h55

La Pologne boycottera la réunion de l’OSCE à cause de la présence de Lavrov

La Pologne a annoncé qu’elle ne participerait pas à la réunion ministérielle de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en raison de la présence attendue du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Nous ne pouvons pas ignorer le fait que le ministre russe des Affaires étrangères sera présent à la table de l’Organisation qui est supposée construire la paix et la sécurité en Europe », a souligné le ministre polonais des Affaires étrangères Szymon Szynkowski vel Sek.

Qualifiant d'« inacceptable » la présence de Sergueï Lavrov à ce forum, Szymon Szynkowski vel Sek a ajouté que la Pologne partageait le point de vue des Pays baltes qui ont annoncé plus tôt qu’ils boycotteraient la réunion de l’OSCE en raison de la présence du ministre russe des Affaires étrangères.

07h33

Lavrov est arrivé à Skopje, « malgré les intrigues des ennemis »

«Sergueï Lavrov est arrivé en Macédoine pour participer à la réunion ministérielle de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Malgré les intrigues des ennemis, nous sommes à Skopje », a annoncé la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, sur Telegram.

La Bulgarie, qui a d’abord autorisé le ministre russe des Affaires étrangères – visé par des sanctions occidentales pour le conflit en Ukraine – de survoler son espace aérien, a ensuite révoqué cette autorisation en raison de la présence dans son avion de Maria Zakharova, sanctionnée elle aussi et interdite d’entrée dans l’UE, selon la même source.

« La stupidité méchante des russophobes a abouti à ce que les autorités aient interdit pour la première fois dans l’histoire non pas à un avion d’être dans le ciel, mais à une personne d’être dans l’avion », a commenté Maria Zakharova. « C’était écrit dans la note officielle du ministère bulgare des Affaires étrangères : l’avion peut survoler la Bulgarie, mais Maria Zakharova ne peut pas se trouver dans cet avion », a-t-elle affirmé, en dénonçant un « précédent dangereux ». L’avion de Sergueï Lavrov est finalement arrivé en Macédoine du Nord via l’espace aérien grec, selon les agences de presse russes.


07h15

Bienvenue sur ce live

Bonjour à toutes et à tous. La rédaction de 20 Minutes reste mobilisée chaque jour pour vous informer sur le conflit.


Sujets liés