20 Minutes : Actualités et infos en direct
LIVEGuerre en Ukraine : Les bombardements meurtriers sur Lviv « sont constitutifs de crimes de guerre », selon Catherine Colonna
live

Terminé

Guerre en Ukraine : Les bombardements meurtriers sur Lviv « sont constitutifs de crimes de guerre », selon Catherine Colonna

LIVERetrouvez les informations sur le conflit en ce jeudi 6 juillet 2023
En Ukraine, la nuit a été marquée par une frappe russe sur Lviv, grande ville de l'Ouest rarement ciblée, qui a tué cinq personnes, dans l'attaque la plus destructrice sur cette région depuis le début de la guerre, selon les autorités.
En Ukraine, la nuit a été marquée par une frappe russe sur Lviv, grande ville de l'Ouest rarement ciblée, qui a tué cinq personnes, dans l'attaque la plus destructrice sur cette région depuis le début de la guerre, selon les autorités. - State Emergency Service of Ukrai / SIPA
X.M., X.R. et N.T

X.M., X.R. et N.T

L’ESSENTIEL

  • L’AIEA réclame d’avoir accès à l’ensemble de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia, occupée par la Russie, alors que Kiev et Moscou s’accusent mutuellement de préparer une provocation sur le site.
  • Le président américain Joe Biden a renouvelé mercredi son plaidoyer en faveur d’une adhésion à l’Otan de la Suède, en accueillant son Premier ministre Ulf Kristersson à la Maison-Blanche à une semaine d’un sommet de l’Alliance atlantique.
  • L’ONU a fait part mercredi de son inquiétude après que la Russie a dit cette semaine ne voir « aucune raison » de prolonger l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes expirant le 17 juillet. Moscou se plaint depuis plusieurs mois d’entraves à un autre accord - bilatéral - signé en juillet dernier avec l’ONU sur ses exportations d’engrais, la Russie estimant que son secteur agricole est impacté par les sanctions adoptées par les Occidentaux.

A VOIR

A LIRE AUSSI



21h00

C’est la fin de ce live

Merci à tous de nous avoir suivis, rendez-vous demain matin pour un nouveau live sur la guerre en Ukraine.

19h46

L’Unesco condamne le bombardement d’une « zone protégée »

L’Unesco a condamné ce jour le bombardement meurtrier à Lviv d’un « bâtiment historique ». « Cette attaque, la première dans une zone protégée par la Convention du patrimoine mondial depuis le début de la guerre le 24 février 2022, est une violation de cette convention » de l’Unesco, a réagi l’organisation onusienne basée à Paris.

La frappe russe viole aussi « la Convention de 1954 de La Haye pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé ». L’Unesco adresse ses condoléances aux familles des cinq victimes.

19h20

Volodymyr Zelensky quitte la Bulgarie et part pour Prague

Volodymyr Zelensky s’est rendu ce jour en Bulgarie pour discuter de l’adhésion à l’Otan et plaider pour une accélération de la livraison d’armes par ce pays grand producteur de munitions.

Reparti en fin d’après-midi, il est désormais attendu à Prague avant de prendre la direction d’Istanbul vendredi. « Nous sommes reconnaissants pour le soutien apporté par la Bulgarie », a déclaré le chef d’Etat aux côtés du nouveau Premier ministre Nikolay Denkov, qui a impulsé un changement de ton en appuyant ouvertement Kiev.

Parmi les sujets au programme de cette visite de quelques heures dans la capitale Sofia, « le soutien à la défense (ukrainienne), l’intégration de l’Ukraine à l’UE et à l’Alliance atlantique, le sommet de l’Otan et les garanties de sécurité », selon un message posté sur le réseau social Telegram.

19h13

Une meilleure justice française pour juger les crimes contre l’humanité

Ce jeudi, après le Sénat, l’Assemblée nationale a renforcé la « compétence universelle » de la justice française pour juger les crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis hors de son sol sur des ressortissants étrangers, en supprimant un « verrou ».

Lors de l’examen en première lecture du projet de loi justice, les députés ont voté la suppression de l’une des conditions limitant cette « compétence universelle » : la « double incrimination ».

Cette restriction présente dans le Code de procédure pénale (article 689-11) stipule qu’il est nécessaire pour poursuivre et juger en France un auteur présumé de crimes contre l’humanité ou crimes de guerre que ces faits soient également « punis par la législation de l’Etat où ils ont été commis ».

Le député macroniste Guillaume Gouffier Valente (Renaissance) a réclamé cette « extension de la compétence extraterritoriale de nos tribunaux », régulièrement demandée par des ONG comme Amnesty. « L’agression de l’Ukraine par la Russie en février 2022 a totalement relancé le débat », a souligné cet élu du Val-de-Marne, également auteur d’une proposition de loi sur la question.

17h12

«  Ces actes inacceptables sont constitutifs de crimes de guerre »

Jeudi, le ministère des Affaires étrangères a condamné sur Twitter la frappe russe sur Lviv. « Comme l’a souligné à plusieurs reprises la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Mme Catherine Colonna, ces actes inacceptables sont constitutifs de crimes de guerre et ne peuvent rester impunis. En étroite coordination avec ses alliés, la France continuera de fournir un soutien militaire à l’Ukraine pour renforcer ses capacités de défense antiaérienne, ainsi qu’un appui aux juridictions ukrainiennes afin de lutter contre l’impunité de tels crimes », réagit le ministère dans un communiqué.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

14h21

Volodymyr Zelensky sera ce vendredi en Turquie

Venredi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky sera à Istanbul, en Turquie. Là-bas, il sera reçu par le président Recep Tayyip Erdogan, ont annoncé jeudi les médias turcs.

Selon le quotidien progouvernemental Sabah, les deux dirigeants s’entretiendront notamment de l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes, conclu en juillet 2022 avec le parrainage de l’ONU et de la Turquie, que la Russie ne voit « aucune raison » de prolonger à son expiration le 17 juillet.

13h57

L’armée russe dit avoir atteint « toutes » ses cibles après une frappe sur Lviv

L’armée russe a affirmé jeudi avoir frappé des sites militaires en Ukraine et atteint « toutes » ses cibles, après une attaque qui a fait au moins quatre morts à Lviv, ville rarement bombardée dans l’Ouest.

« Cette nuit, les forces armées russes ont mené une frappe massive à l’aide d’armes de précision de longue portée (tirées) depuis la mer contre des sites de déploiement temporaire de personnel des forces armées ukrainiennes », a indiqué le ministère russe de la Défense sur Telegram. « Toutes les installations désignées ont été touchées », a-t-il ajouté.

12h46

La Russie ferme un consulat finlandais et expulse neuf diplomates

La Russie a annoncé jeudi qu’elle allait fermer un consulat de la Finlande à Saint-Pétersbourg et expulser neufs diplomates de ce pays nordique, en représailles à l’expulsion du même nombre de diplomates russes par Helsinki début juin. « Neuf employés de l’ambassade de Finlande en Russie et du consulat général finlandais à Saint-Pétersbourg sont déclarés persona non grata », a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères, ajoutant que l’accord permettant le fonctionnement du consulat général finlandais de Saint-Pétersbourg serait résilié à partir du 1er octobre.

12h38

Les « tensions diminuent » à la centrale nucléaire de Zaporijia

L’Ukraine a affirmé jeudi que « les tensions diminuent » autour de la centrale nucléaire de Zaporijia, occupée par la Russie dans le Sud du pays, après plusieurs jours lors desquelles les deux camps se sont accusés d’une provocation imminente. « Les tensions diminuent petit à petit », résultat « d’un travail puissant » de l’armée et de diplomates ukrainiens ainsi que de « nos partenaires étrangers qui mettent la pression » sur la Russie, a déclaré Natalia Goumeniouk, porte-parole de l’armée ukrainienne pour le front Sud, lors d’une conférence de presse.

12h16

« Nous ne suivons pas les mouvements » du patron de Wagner, assure le Kremlin

Le Kremlin a assuré jeudi ne pas surveiller le patron de Wagner, Evguéni Prigojine, après que le président biélorusse a révélé que celui-ci se trouvait en Russie et non en Biélorussie comme le voulait l’accord ayant mis fin à sa rébellion. « Nous ne suivons pas ses mouvements », a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, ajoutant que le président russe Vladimir Poutine communiquait « assez souvent » avec son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko.

12h03

Le Kremlin accuse Zelensky de tenter « d’entraîner » plus de pays dans le conflit en allant en Bulgarie

La présidence russe a estimé jeudi que la visite du dirigeant ukrainien Volodymyr Zelensky illustrait une volonté de Kiev d’entraîner « plus de pays » dans le conflit en Ukraine. « Le régime de Kiev fait tout ce qu’il peut pour entraîner (…) plus de pays dans ce conflit. De nombreux pays ont déjà plongé jusqu’à leur tête dans ce conflit, directement ou indirectement. Ce sujet sera abordé avec les Bulgares », a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

11h15

Volodymyr Zelensky arrive à Sofia pour une « visite d’un jour » en Bulgarie

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est arrivé jeudi à Sofia pour « une visite d’un jour », a annoncé dans un communiqué le gouvernement bulgare qui affiche ouvertement son soutien à Kiev. Cette visite est destinée à accélérer les livraisons d’armes légères et de munitions soviétiques, cruciales dans le cadre de la contre-offensive ukrainienne.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

10h21

Zelensky publie une vidéo des dégâts à Lviv


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

10h03

Le patron de Wagner est à Saint-Pétersbourg en Russie et non en Biélorussie, selon Alexandre Loukachenko

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a affirmé jeudi que le patron du groupe paramilitaire Wagner, Evguéni Prigojine, se trouvait toujours en Russie, malgré l’accord prévoyant son départ en Biélorussie après sa rébellion avortée le 24 juin. « Concernant Prigojine, il est à Saint-Pétersbourg. Il n’est pas sur le territoire biélorusse », a déclaré Alexandre Loukachenko lors d’une conférence de presse. Selon lui, les combattants de Wagner se trouvent eux aussi « dans leurs camps » et non en Biélorussie, « pour le moment ».

09h49

Les perruques de Prigojine

L’élément le plus étonnant de la perquisition chez le chef du groupe Wagner est sans doute cette improbable collection de perruques. Des photos de ce qu’il pouvait en faire ont été diffusées.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

09h28

Des images de la perquisition chez Prigojine

Des médias russes ont diffusé mercredi soir des images de la perquisition dans la demeure du chef du groupe paramilitaire Wagner, Evguéni Prigojine, menée à Saint-Pétersbourg lors de sa tentative de rébellion armée, fin juin. Ces images, visiblement prises par les forces de l’ordre et publiées soudainement dans plusieurs médias publics et privés russes, montrent une vaste et luxueuse maison, avec un hélicoptère stationné dans le jardin.

Lors de la perquisition, selon ces images, les enquêteurs ont également découvert des liasses de dollars et de roubles, des lingots d’or, de nombreuses armes, mais aussi plusieurs passeports avec des noms différents et une armoire remplie de perruques. Le site Fontanka, basé à Saint-Pétersbourg, a également indiqué qu’une photo avec des « têtes tranchées » avaient été retrouvée au domicile d’Evguéni Prigojine, alors que ses mercenaires sont régulièrement accusés d’exactions. Fontanka a publié également une photo montrant une énorme masse disposée dans une pièce de la maison de Prigojine et dont la tête en métal porte le message « En cas de négociations importantes ».

08h37

« Les dégâts sont énormes » à Lviv

A la suite d’une « attaque de missile russe » sur Lviv, « quatre personnes ont été tuées, neuf ont été blessées », a fait savoir le ministre de l’Intérieur Igor Klymenko sur Telegram, mettant à jour le premier bilan. Les opérations de secours se poursuivent et les débris continuent d’être déblayés, a-t-il ajouté. « Les 3e et 4e étages de deux sections du bâtiment ont été détruits. »

« Il s’agit de la plus grande attaque contre une infrastructure civile de Lviv depuis le début de l’invasion à grande échelle » de l’Ukraine, a décrit le maire de Lviv Andriï Sadovyi sur Telegram. « Les destructions sont énormes, plus de 50 appartements ont été dévastés (…) Un immeuble de bureau a subi des dégâts », de même que le bâtiment d’une école et le dortoir de l’Université polytechnique de Lviv, a rapporté le maire.

07h13

Zelensky promet une réponse « tangible » après l’attaque à Lviv

«Il y aura assurément une réponse à l’ennemi. Une réponse tangible », a déclaré Volodymyr Zelensky sur Telegram dans un message accompagné d’une vidéo où l’on peut distinguer plusieurs bâtiments lourdement endommagés, après une attaque meurtrière sur Lviv.

07h07

3 morts dans une attaque au missile à Lviv

Une frappe de missile contre un immeuble résidentiel a tué trois personnes jeudi à Lviv, a indiqué le maire de cette ville de l’Ouest de l’Ukraine. « Déjà trois morts », a déclaré Andriï Sadovyi dans un message Telegram, après avoir fait état de « huit blessés » et de « nombreux appartements » endommagés dans une vidéo, également diffusée sur le réseau social.

06h20

Biden « attend avec impatience » l’adhésion de la Suède à l’Otan

Joe Biden a dit mercredi attendre « avec impatience » l’adhésion de la Suède à l’Otan, lors d’un échange avec son Premier ministre Ulf Kristersson, à la Maison-Blanche. Depuis le Bureau ovale, le président américain a déclaré « soutenir pleinement l’adhésion de la Suède » à l’Alliance atlantique.

Comme nombre de leurs alliés, les Etats-Unis veulent que la Suède entre dans l’Alliance d’ici le prochain sommet de l’organisation à Vilnius les 11 et 12 juillet et alors que l’adhésion de la Finlande voisine est effective depuis le 4 avril. Mais la Turquie, qui a donné son feu vert à l’entrée d’Helsinki dans l’Otan, bloque celle de Stockholm.

Sujets liés