20 Minutes : Actualités et infos en direct
conflitGuerre en Ukraine : Prigojine se rebelle contre Moscou, des chars de Wagner dans la ville russe de Rostov...
live

Terminé

Guerre en Ukraine : Prigojine se rebelle contre Moscou, des chars de Wagner dans la ville russe de Rostov...

conflitRevivez toutes les informations sur la guerre en Ukraine de ce vendredi 23 juin 2023
Capture d'écran d'une vidéo avec le fondateur de Wagner, Evguéni Prigojine, le 3 mars 2023, dans la région de Donetsk, en Ukraine.
Capture d'écran d'une vidéo avec le fondateur de Wagner, Evguéni Prigojine, le 3 mars 2023, dans la région de Donetsk, en Ukraine.  - KONROD COMPANY PRESS SERVICE/TA/SIPA / SIPA
O.O

O.O

L’ESSENTIEL

  • L’Inde et les Etats-Unis appellent à respecter « l’intégrité territoriale et la souveraineté » de l’Ukraine, dans un communiqué commun publié jeudi à l’occasion de la visite d’Etat du Premier ministre indien Narendra Modi à Washington.
  • L’armée de l’air ukrainienne a indiqué vendredi avoir abattu dans la nuit 13 missiles de croisière russes visant un aérodrome militaire dans l’ouest du pays.
  • Emmanuel Macron a accusé vendredi la Russie d’être une « puissance de déstabilisation de l’Afrique ». Ce n’est pas la première fois que le président français accuse Moscou sur la question. En novembre 2022, lors d’un Sommet de la francophonie, il avait dénoncé le « projet de prédation russe » sur le continent.

A VOIR


A LIRE AUSSI




6h00

Ce live est terminé

La situation reste très « fluide » et incertaine mais vous pouvez suivre la suite des événements par ici.

Le point sur la situation au matin à lire ici

5h16

Des « activités antiterroristes » en cours à Moscou

«Du fait des informations (nous) parvenant, des activités antiterroristes sont en cours à Moscou dans le but de renforcer les mesures de sécurité», écrit le maire sur la messagerie Telegram.

5h13

L'opposant russe Khodorkovski appelle à « aider » le chef de Wagner contre le régime de Poutine

L'opposant russe et homme d'affaires en exil Mikhaïl Khodorkovski a appelé samedi à aider le chef du groupe Wagner, Evgueni Prigojine, en rébellion contre l'armée russe, pour combattre le régime de Vladimir Poutine. «Oui, même le diable il faudrait l'aider s'il décidait d'aller contre ce régime! (...) Si ce bandit (M. Prigojine) veut déranger l'autre (M. Poutine, ndlr), c'est pas le moment de faire la grimace, là maintenant il faut aider», a-t-il écrit sur Telegram.

4h43

Des chars de Wagner devant le QG de l'armée russe à Rostov

Les forces de Wagner ont encerclé le QG du district militaire sud de l'armée russe à Rostov, avec des chars ayant leur canon pointé sur le bâtiment. Il ne semble pas y avoir beaucoup de résistance des forces russes pour l'instant.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

4h15

Des vidéos des forces de Wagner à Rostov

On n'avait pas de confirmation, mais plusieurs vidéos semblent montrer des forces de Wagner présente à Rostov à l'aube ce samedi matin.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

4h07

La région russe de Lipetsk annonce « des mesures de sécurité renforcées »

Le gouverneur de la région russe de Lipetsk, à 420 km au sud de Moscou, a annoncé samedi dans la nuit «des mesures de sécurité renforcées» à la suite de l'annonce d'une rébellion armée du groupe paramilitaire Wagner. «Une attention particulière sera accordée (à la protection) des infrastructures critiques», a écrit sur Telegram Igor Artamov, appelant la population à «garder le calme» et à renoncer aux voyages vers le sud, en direction des régions russes frontalières de l'Ukraine.

3h15

Le chef de Wagner affirme que ses forces ont abattu un hélicoptère militaire russe

«A l'instant, un hélicoptère a ouvert le feu sur une colonne civile, il a été abattu par les unités de Wagner», a dit Evguéni Prigojine dans un nouveau message audio, sans préciser le lieu de l'incident, qui n'a pas été confirmé pour l'instant. Des vidéos sur les réseaux sociaux russes pourraient également montrer un accrochage entre les forces russes et celles de Wagner près de Rostov.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

2h29

La défense anti-aérienne en action à Kiev, des explosions à Kharkiv dans l'est de l'Ukraine

La défense anti-aérienne ukrainienne est en actio à Kiev et des explosions ont été entendues à Kharkiv, ont indiqué les autorités des deux villes alors que toute l'Ukraine est en alerte face à l'imminence de frappes russes.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

«La défense aérienne travaille dans la capitale», a indiqué l'administration militaire de Kiev sur Telegram. «Des explosions entendues à Kharkiv», a indiqué pour sa part Igor Terekhov, maire de la deuxième ville du pays.

1h56

Biden tenu au courant

Tout le monde a les yeux braqués sur la Russie. «Nous suivons la situation et nous allons nous entretenir avec nos alliés et partenaires au sujet de ces développements», a fait savoir le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, Adam Hodge.

1h47

Poutine «continuellement informé» par les services de sécurité

Des check-points de sécurité ont été installés à toutes les entrées de Moscou.

1h46

Le procureur général russe dit à Poutine avoir ouvert une enquête pour « mutinerie armée »

Le procureur général russe a fait un compte-rendu au président Vladimir Poutine sur une enquête pour «mutinerie armée» ouverte après le soulèvement du groupe paramilitaire Wagner contre l'état-major, a annoncé samedi le Kremlin. Le procureur Igor Krasnov «a fait un rapport à Vladimir Poutine dans le contexte de l'ouverture d'une enquête pénale en lien avec la tentative d'organiser une mutinerie armée», a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

16h27

Le chef de Wagner dit que ses forces sont entrées sur le territoire russe, promet d'aller « jusqu'au bout »

La situation évolue très vite, sans confirmation pour l'instant. Le chef du groupe paramilitaire Wagner, qui s'est rebellé contre le commandement militaire russe, jure dans un message audio d'« aller jusqu'au bout» et de «détruire tout ce qui sera mis» sur sa route, affirmant que ses troupes sont entrées sur le territoire russeà Rostov.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

«On continue, on ira jusqu'au bout», a dit Evguéni Prigojine dans un message audio sur Telegram, après avoir annoncé que ses forces «ont passé (...) la frontière de l'Etat» russe alors qu'elles étaient déployées en Ukraine. Prigojine affirme disposer de 25.000 combattants.

1h02

Situation calme, pour le moment, à Rostov

Si Prigojine parvient à mobiliser, ce serait logiquement dans la région de Rostov, où il accuse la Russie d'avoir frappé ses soldats de Wagner. Mais pour l'instant, le calme semble régner.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

0h52

Des blindés déployés à Moscou par l'armée russe

«Les mesures de sécurité ont été renforcées à Moscou, les sites les plus importants sont sous sécurité renforcée», de même que «les organes d'Etat et les infrastructures de transport», a indiqué à Tass un responsable non-identifié des forces de l'ordre russes. Des vidéos émergent en ligne, avec véhicules blindés et des camions de l'armée visibles dans la capitale russe.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

0h48

Des «mesures de sécurité renforcées» à Moscou

L'agence de presse d'Etat russe annonce des «mesures de sécurité renforcées» à Moscou

0h30

Les troupes ukrainiennes se préparent à attaquer en « profitant de la provocation » du patron de Wagner, assure Moscou

«Profitant de la provocation de Prigojine pour déstabiliser la situation, le régime de Kiev regroupe des unités des 35e et 36 bridages d'infanterie de marine pour des actions offensives», dans la zone de Bakhmout, a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué, assurant frapper les forces ukrainiennes avec l'aviation et l'artillerie.

0h10

Les services de sécurité russes appellent à arrêter le patron de Wagner

Les services de sécurité accusent le chef de Wagner d'appeler à la «guerre civile ».

23h40

Un influent général russe appelle le groupe Wagner à « s'arrêter » avant qu'il ne soit « trop tard »

L'influent général russe Sergueï Sourovikine a appelé les combattants du groupe Wagner à s'« arrêter» et rentrer dans leurs casernes «avant qu'il ne soit trop tard» après l'appel de leur chef, Evguéni Prigojine, à se soulever contre le commandement militaire. «Je m'adresse aux combattants et chefs du groupe Wagner (...) Nous sommes du même sang, nous sommes des guerriers. Je (vous) demande de vous arrêter (...) Avant qu'il ne soit trop tard, il faut obéir à la volonté et à l'ordre du président élu de la Russie», a-t-il dit dans une vidéo diffusée sur Telegram par un journaliste de la télévision d'Etat russe.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

22h46

: Le but est de la contre-offensive ukrainienne est de « pousser les Russes à négocier », estime Emmanuel Macron

Le président français a donné sa vision de la contre-offensive ukrainienne dans un entretien donné ce vendredi à la chaîne américaine CNN. « Le but de la contre-offensive ukrainienne est de pousser les Russes à revenir à la table des négociations », a estimé Emmanuel Macron.

« S’il y a un grand changement en raison des contre-offensives », il est « possible » que Vladimir Poutine accepte des concessions, a considéré le chef de l’Etat français. « La préférence (de Vladimir Poutine) serait certainement une guerre de longue durée, parce qu'(il pense) que le temps joue pour la Russie. Mais si la contre-offensive est efficace, cela pourrait changer la situation », a poursuivi le président.

« C’est pourquoi j’ai passé beaucoup de temps à discuter avec le président (chinois) Xi Jinping, le Premier ministre (indien) Modi, le prince héritier d’Arabie saoudite et d’autres. Je pense que nous devons travailler en étroite collaboration avec ces différents pays. Pourquoi ? Parce qu’ils sont absolument essentiels pour la Russie. Et lorsque Poutine ressent la pression venant des pays du G20, ça fait une grande différence », a-t-il encore développé.

22h23

Vladimir Poutine est tenu informé, des « mesures nécessaires sont en train d’être prises » selon le Kremlin

Le président russe Vladimir Poutine est tenu informé et les « mesures nécessaires » sont en train d'être prises après l'appel du chef du groupe paramilitaire Wagner à se soulever contre le commandement militaire qu'il accuse d'avoir bombardé ses combattants.

« Le président Poutine est informé de tous les évènements autour d'Evguéni Prigojine. Les mesures nécessaires sont en train d'être prises », a indiqué le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par l'agence TASS.

Sujets liés