20 Minutes : Actualités et infos en direct
conflitGuerre en Ukraine : Pas de visas pour les journalistes russes à l'ONU, Lavrov dénonce une décision « stupide » et « lâche »
live

Terminé

Guerre en Ukraine : Pas de visas pour les journalistes russes à l'ONU, Lavrov dénonce une décision « stupide » et « lâche »

conflitRetrouvez les informations sur le conflit du dimanche 23 avril 2023
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.  - Stanislav Krasilnikov/TASS/Sipa / SIPA
X.M et O.O

X.M et O.O

L’ESSENTIEL

  • Le Kremlin a une nouvelle fois démenti vendredi toute intention de lancer une deuxième campagne de mobilisation pour envoyer des hommes en Ukraine. En septembre 2022, le Kremlin avait annoncé la mobilisation de plusieurs centaines de milliers d’hommes en âge de combattre pour donner un nouvel élan à son offensive en Ukraine à la peine. Depuis, des rumeurs sur une nouvelle vague de convocations vont bon train.
  • Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé samedi l’expulsion de « plus de vingt » diplomates allemands, en représailles selon lui à une mesure similaire prise par Berlin.
  • Volodymyr Zelensky a exhorté jeudi l’Otan à intégrer son pays dans ses rangs et à lui livrer plus d’armes. « Il est temps », a insisté le président ukrainien. Le Kremlin a le même jour répété qu’un des objectifs de son offensive était justement d’empêcher toute entrée de l’Ukraine dans l’Alliance atlantique.

A VOIR

A LIRE AUSSI



19h02

C'est la fin de ce Live

Merci de nous avoir suivis, on se donne rendez-vous lundi matin pour un nouveau direct sur la guerre en Ukraine. D'ici là, n'hésitez pas à suivre l'actualité du conflit sur notre site Internet.

18h02

Un habitant de Marioupol décrit la dure réalité de la guerre


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

16h09

Avant sa venue à l'ONU, Lavrov dénonce une décision « stupide » et « lâche » après le refus de Washington de délivrer des visas aux journalistes russes

Moscou « ne pardonnera pas » aux Etats-Unis leur refus de délivrer des visas aux journalistes russes accompagnant le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, lundi et mardi à l'ONU, a affirmé dimanche le ministre avant son départ vers New York.

« Nous n'oublierons pas, nous ne pardonnerons pas », a mis en garde Sergueï Lavrov face à la presse, dénonçant une décision « stupide » et « lâche » de Washington.


13h06

Après les propos de l’ambassadeur chinois en France, Kiev dénonce une « version absurde » de l’histoire de la Crimée

Kiev a dénoncé dimanche une « version absurde » de l’histoire de la Crimée, annexée en 2014 par la Russie, après des propos polémiques de l’ambassadeur chinois en France qui a questionné l’appartenance de la péninsule à l’Ukraine.

« Il est étrange d’entendre une version absurde sur l’histoire de la Crimée de la part d’un représentant d’un pays scrupuleux au sujet de son histoire millénaire », a lâché sur Twitter Mykhaïlo Podoliak, conseiller à la présidence ukrainienne.

11h20

Les pertes russes au combat, selon l'armée ukrainienne


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

08h50

Paris « consterné » par des propos chinois sur la Crimée

La France a affiché samedi soir sa « consternation » après des propos de l’ambassadeur de Chine en France, qui a nié la souveraineté des pays issus de l’Union soviétique et a questionné l’appartenance de la Crimée à l’Ukraine.

Interrogé vendredi soir sur LCI, Lu Shaye a en effet estimé que les pays de l’ex-URSS « n’ont pas le statut effectif dans le droit international parce qu’il n’y a pas d’accord international pour concrétiser leur statut de pays souverain ». Concernant la Crimée, un territoire ukrainien que la Russie occupe depuis 2014, il a déclaré : « Ça dépend de comment on perçoit ce problème. Il y a l’Histoire. La Crimée était tout au début à la Russie. C’est Khrouchtchev qui a offert la Crimée à l’Ukraine dans l’époque de l’Union soviétique. »

Le diplomate chinois a appelé à arrêter de « chicaner » sur la question des frontières post-soviétiques. « Maintenant, le plus urgent est d’arrêter, de réaliser le cessez-le-feu » entre Russie et Ukraine, a-t-il estimé.

08h40

Chypre affirme sévir contre les violations des sanctions contre la Russie

Chypre a annoncé samedi avoir pris des mesures sévères à l’encontre de personnes accusées par les Etats-Unis et le Royaume-Uni d’avoir aidé des oligarques russes à contourner les sanctions imposées à Moscou depuis l’invasion de l’Ukraine. Le commissaire aux finances, Pavlos Ioannou, a déclaré à la chaîne publique CyBC que les avoirs des personnes et des entités concernées avaient été gelés.

Le quotidien chypriote de langue grecque Phileleftheros a indiqué de son côté que Bank of Cyprus, la principale banque de l’île, a « informé 4.000 clients possédant un passeport russe et ne résidant pas dans un pays de l’UE que leurs comptes allaient être clôturés ».

08h30

Bienvenue sur ce nouveau Live

Bonjour à toutes et à tous. Comme chaque jour, même le dimanche, la rédaction de 20 Minutes est mobilisée pour vous donner les dernières informations sur le conflit. Cette fin de semaine a principalement été marquée par le bras de fer diplomatique entre la Russie et l’Allemagne. Le ministère russe des Affaires étrangères a en effet annoncé samedi l’expulsion de « plus de vingt » diplomates allemands, en représailles selon lui à une mesure similaire prise par Berlin.

Sujets liés