20 Minutes : Actualités et infos en direct
LIVEGuerre en Ukraine : Le chef du groupe Wagner revendique la prise de Krasna Hora, au nord de Bakhmout
live

Terminé

Guerre en Ukraine : Le chef du groupe Wagner revendique la prise de Krasna Hora, au nord de Bakhmout

LIVESuivez avec nous les informations sur le conflit en ce dimanche 12 février 2023
Les troupes russes luttent depuis des mois pour avancer dans la région de Bakhmout.
Les troupes russes luttent depuis des mois pour avancer dans la région de Bakhmout. - RIA Novosti/SPUTNIK/SIPA / SIPA
X.M., X.R.

X.M., X.R.

L’ESSENTIEL

  • La Russie a mené vendredi une attaque « massive » avec des dizaines de missiles contre des sites énergétiques en Ukraine, selon Kiev, qui affirme que deux projectiles ont traversé l’espace aérien de la Roumanie et donc de l’Otan, ce que Bucarest dément.
  • Cette nouvelle salve de missiles russes contre l’Ukraine intervient après une tournée européenne de Volodymyr Zelensky qui, à Londres, Paris et Bruxelles, a exhorté ses alliés à fournir des missiles de longue portée et des avions de chasse, ce que ni les Européens ni les Américains n’ont à ce stade accepté, de crainte d’une escalade avec Moscou. Les Britanniques ont toutefois ouvert la porte à de possibles livraisons « à long terme ».
  • A quelques jours du premier anniversaire de l’invasion russe, le 24 février, la Maison-Blanche a fait savoir que Joe Biden comptait se rendre en Pologne voisine du 20 au 22 février.
  • Le Kremlin a pour sa part annoncé que Vladimir Poutine prononcerait le 21 février son discours sur l’état de la Nation, trois jours avant l’anniversaire de l’invasion.

A VOIR

A LIRE AUSSI



19h46

C'est la fin de ce live !

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, ce live est terminé. Merci de nous avoir suivis. Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver toutes les dernières informations au sujet de la guerre en Ukraine sur notre site.

17h13

Controverse sur la participation de Russes à une réunion de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe

Le 23 et 24 février, date anniversaire du début de l’invasion russe en Ukraine, doit se tenir l’Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe à Vienne. Mais l’Autriche est critiquée par ses alliés occidentaux, alors que Moscou a prévu d’y envoyer 15 législateurs russes sous sanctions de l’Union européenne. Parmi eux figurent le vice-président de la Douma Piotr Tolstoï et son collègue député Leonid Slutsky.

Dans une lettre adressée au chancelier autrichien, au ministre des Affaires étrangères et à d’autres responsables, 81 délégués de l’OSCE de 20 pays, dont la France, le Canada, la Grande-Bretagne, la Pologne et l’Ukraine, ont appelé le gouvernement autrichien à interdire la participation des Russes sanctionnés.

15h34

La Russie bombarde une usine de Kharkiv

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, a indiqué que l’armée russe avait mené « une attaque de missiles de haute précision » sur des ateliers « pour l’assemblage de véhicules blindés près de l’usine de construction de machines Malyshev » à Kharkiv.

Selon le chef de l'administration régionale de Kharkiv, Oleg Sinegubov, un résident local de 35 ans a été blessé par des éclats d'obus à la suite de l'impact.

13h01

Bilan

Selon le dernier bilan des forces armées ukrainiennes, qui va dans le sens des informations britanniques sur les pertes russes ces derniers jours, 900 soldats russes ont été tués hier. Ces chiffres ne sont toutefois pas vérifiés de manière indépendante.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies


12h38

La Russie subit ses pires pertes depuis le début de la guerre

Selon la dernière mise à jour des renseignements britanniques, la Russie a probablement subi lors des deux dernières semaines son plus haut taux de pertes depuis les premiers jours de l’invasion.

12h05

Une décision « pas facile à prendre »

Le président polonais, Andrzej Duda, a mis en doute sa capacité à fournir à l’Ukraine des avions de chasse. Duda a déclaré que l’envoi d’avions F-16 serait une « décision très grave » qui n’était « pas facile à prendre ».

11h32

Le chef de l’Otan ne souhaite pas prolonger son mandat au-delà d’octobre

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, en fonction depuis 2014, ne souhaite pas prolonger une nouvelle fois son mandat, au-delà du terme prévu d’octobre, a annoncé dimanche une porte-parole de l’Alliance atlantique. En mars 2022, après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les dirigeants de l’Alliance avaient décidé de prolonger le mandat de Jens Stoltenberg jusqu’au 30 septembre 2023. Désormais « il n’a pas l’intention de demander une nouvelle prolongation de son mandat », a déclaré la porte-parole Oana Lungescu.

11h22

« Nous partageons la souffrance » des athlètes ukrainiens, assure le président du CIO Thomas Bach

Les athlètes ukrainiens « savent à quel point nous partageons leur souffrance », a assuré Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO) dimanche à Courchevel, en réponse aux propos de Kiev accusant l’instance d’être un « promoteur de la guerre » en Ukraine. « Ce n’est pas aux gouvernements de décider » de la participation de certains pays aux compétitions internationales et notamment aux Jeux olympiques de Paris en 2024, a réaffirmé Thomas Bach, alors que certains États appellent au boycott des JO en cas de présence de sportifs russes et biélorusses.

10h26

Rembobinons

Si vous avez manqué notre live d’hier, il est encore disponible juste ici.


10h15

Le chef du groupe Wagner revendique la prise d’une localité près de Bakhmout

Le chef du groupe paramilitaire russe Wagner a affirmé dimanche que ses troupes avaient pris la localité ukrainienne de Krasna Hora, à quelques kilomètres au nord de Bakhmout, une ville clé que Moscou cherche à conquérir depuis plusieurs mois. « Aujourd’hui, les unités d’assaut de Wagner ont pris la localité de Krasna Hora », a déclaré Evguéni Prigojine, cité par son service de presse. L’information n’a pas pu être vérifiée de manière indépendante.

08h40

Moscou juge « inacceptable » l’appel à bannir ses sportifs

La Russie a dénoncé samedi l’appel de Volodymyr Zelensky à bannir les sportifs russes des JO-2024. « Nous voyons actuellement une volonté non dissimulée de détruire l’unité du sport international », a déclaré le ministre russe des Sports, Oleg Matytsin, cité par les agences de presse russes.

Ceux appelant à une exclusion « feraient mieux de s’occuper du sport dans leurs propres pays et de tout faire pour que le sport soit un ambassadeur de la paix et permette de construire des ponts entre les peuples », a-t-il commenté. Il a en outre rappelé que « personne » n’avait appelé à l’exclusion des sportifs américains des JO-2004, après l’invasion de l’Irak par Washington.

08h30

Fourcade favorable au retour des athlètes russes

L’ex-star française du biathlon Martin Fourcade, membre du CIO et président de la commission des athlètes de Paris-2024, s’est dit samedi favorable au retour des athlètes russes et biélorusses dans les compétitions.

« Je crois vraiment dans les valeurs du sport, et je pense vraiment que personne ne devrait être interdit de compétition à cause de son passeport ou sa nationalité », a déclaré le Français le plus titré de l’histoire des Jeux olympiques d’hiver dans un entretien en anglais avec la chaîne NRK. Il a aussi souligné qu’il s’exprimait à titre personnel et qu’il s’agissait d’une question de principe - un athlète ne devrait pas être banni « parce que son président se comporte comme un fou » –, pas nécessairement liée aux JO de Paris. « Pour moi, Paris ou pas Paris, ce n’est pas la question. Ma position n’est pas liée à une date (donnée) ou à la prochaine Coupe du Monde ».

08h20

Bienvenue sur ce nouveau Live

Bonjour à toutes et à tous. Comme chaque jour, même le week-end, la rédaction de 20 Minutes est mobilisée pour vous donner toutes les informations sur le conflit. Sur le terrain, la Russie est toujours à l’offensive. Selon Kiev, Moscou a mené vendredi une attaque « massive » avec des dizaines de missiles contre des sites énergétiques en Ukraine. Les Ukrainiens affirment surtout que deux projectiles ont traversé l’espace aérien de la Roumanie et donc de l’Otan, ce que Bucarest dément. Volodymyr Zelensky continue pour sa part d’insister sur le fait que « plusieurs missiles ont traversé l’espace aérien de la Moldavie et de la Roumanie », évoquant un « défi à l’Otan » de la part de la Russie. La Moldavie, qui avait dénoncé jeudi des activités russes de « déstabilisation » à son encontre, a de son côté convoqué l’ambassadeur russe pour dénoncer une « violation inacceptable » de son espace aérien.

Sujets liés