20 Minutes : Actualités et infos en direct
CONFLITGuerre en Ukraine : Pour Washington, les frappes contre l’Ukraine prouvent que le cessez-le-feu russe était « cynique »
live

Terminé

Guerre en Ukraine : Pour Washington, les frappes contre l’Ukraine prouvent que le cessez-le-feu russe était « cynique »

CONFLITRetrouvez les informations sur la guerre en Ukraine du vendredi 6 janvier 2023
Ned Price, porte-parole de la diplomatie américaine.
Ned Price, porte-parole de la diplomatie américaine. - Susan Walsh/AP/SIPA / SIPA
Nathan Tacchi

N.T.

L’ESSENTIEL

  • Une première depuis le début du conflit. Jeudi, Vladimir Poutine a ordonné aux troupes russes d’appliquer un cessez-le-feu les 6 et 7 janvier à l’occasion du Noël orthodoxe. Il a en outre appelé les forces ukrainiennes à respecter cette trêve. Du côté de Kiev, ce cessez-le-feu est jugé « hypocrite » et Moscou est accusé de vouloir « gagner du temps ».
  • Les Russes reculent et Vladimir Poutine semble de plus en plus affaibli. Le président russe a affirmé une nouvelle fois ce jeudi que qu’un dialogue avec l’Ukraine peut avoir lieu mais à condition que celle-ci accepte les « nouvelles réalités territoriales » née de l’offensive.
  • Après la France, les Etats-Unis et l’Allemagne vont livrer aux forces armées ukrainiennes des blindés d’infanterie, de type Bradley côté américain et de modèle Marder côté allemand. « La guerre en Ukraine a atteint un tournant », a déclaré ce jeudi Joe Biden lors d’une réunion à la Maison-Blanche.


C’est la fin de ce live !

Merci d’avoir suivi les dernières informations sur la guerre en Ukraine avec nous. Retrouvez sur notre site, nos réseaux sociaux et nos podcasts, toutes les dernières informations sur le conflit entre Moscou et Kiev.

Trêve non respectée et combats à Bakhmout dans le récap du jour

20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30, sur les principaux événements de la guerre en Ukraine. Lisez notre article pour être à jour avant le week-end :


21h22

Pour Washington, les frappes contre l’Ukraine prouvent que le cessez-le-feu russe était « cynique »

Les Etats-Unis ont estimé que les frappes conduites ce vendredi dans l’est de l’Ukraine montraient que le cessez-le-feu annoncé par Vladimir Poutine pour le Noël orthodoxe constituait une démarche « cynique ».

Le porte-parole du département d’Etat, Ned Price, rappelant avoir déjà utilisé cet adjectif pour décrire l’annonce russe la veille, a déclaré ce vendredi à la presse : « Je crois que la validité de cette évaluation a été confirmée, étant donné ce à quoi nous avons assisté toute la journée. »

« Notre scepticisme est justifié par ce dont nous avons été témoins de la part de la Russie tout au long de ce conflit », a-t-il ajouté. « Notre inquiétude est que Moscou n’utilise un quelconque arrêt des combats pour se rééquiper, se regrouper et enfin réattaquer en faisant preuve de plus de vengeance, de brutalité et même de létalité », a-t-il encore dit.

21h24

Pour Washington, les frappes contre l’Ukraine prouvent que le cessez-le-feu russe était « cynique »

20h58

L’Ukraine « est unie dans sa foi en une victoire commune », dit Zelensky

A l’occasion du Noël orthodoxe, Volodymyr Zelensky a félicité les Ukrainiens et déclaré que l’Ukraine « est unie dans sa foi en une victoire commune ». « On ne peut pas nettoyer et sortir les ordures de la maison, mais nous combattons les démons et sortons les ordures de notre maison pendant plus de 300 jours d’affilée », a encore déclaré le président ukrainien, cité par The Kyiv Independent.

20h26

Zelensky remercie aussi les Etats-Unis

«Je salue l’ensemble des mesures d’aide à la défense. Je vous remercie pour l’armement complètement nouveau, y compris les véhicules Bradley, les missiles anti-aériens. Cela va renforcer l’armée ukrainienne sur le champ de bataille. Un super cadeau de Noël pour l’Ukraine ! Ensemble avec les Etats-Unis nous approchons d’une victoire commune ! », a tweeté le président ukrainien.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies


20h04

La Russie se prépare à mobiliser 500.000 conscrits supplémentaires, selon Kiev

«Les services de renseignements militaires ukrainiens ont affirmé que la Russie s’apprête à ordonner la mobilisation de pas moins de 500.000 conscrits en janvier, en plus des 300.000 qu’elle a appelés en octobre, dans un autre signe apparent que Vladimir Poutine n’a pas l’intention de mettre fin à la guerre », rapporte The Guardian.

19h35

Beaucoup d’amour

«Américains, vous ne pouvez même pas imaginer à quel point nous vous aimons ! », a tweeté le ministère de la défense de l’Ukraine après l’annonce d’une nouvelle aide par Washington.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

18h58

Les Etats-Unis fournissent une nouvelle aide militaire de 3 milliards de dollars à l’Ukraine

Les Etats-Unis fourniront une nouvelle aide militaire de 3 milliards de dollars pour l’Ukraine qui comprendra notamment des blindés d’infanterie de type Bradley, a annoncé vendredi la Maison-Blanche.

Cette assistance, dont le détail sera donné par le Pentagone plus tard dans la journée, doit aussi inclure des véhicules blindés de transport de troupes et des obusiers Howitzers, a précisé la porte-parole de la Maison-Blanche, Karine Jean-Pierre.

18h52

Berlin envoie des blindés à Kiev, provoquant l’ire de Moscou

L’Allemagne va envoyer à l’armée ukrainienne 40 blindés « Marder » au premier trimestre 2023, a affirmé vendredi le gouvernement, au lendemain de l’annonce, par Berlin et Washington, d’une nouvelle phase dans le soutien militaire à Kiev qui a provoqué le courroux de Moscou. Ces nouvelles ont provoqué la colère de l’ambassade de Russie à Berlin, qui a condamné ces livraisons, estimant qu’elles contribuaient à une « escalade du conflit en Ukraine ». Sur son site Internet, elle a qualifié cette démarche de « particulièrement cynique » car elle a lieu l’avant-veille du Noël orthodoxe.

18h38

L’oligarque russe Abramovitch a transféré des biens à ses enfants pour éviter les sanctions

L’oligarque russe Roman Abramovitch a tenté de protéger sa fortune en transférant plusieurs milliards de dollars à ses enfants juste avant d’être visé par des sanctions en représailles à l’invasion russe de l’Ukraine, selon des informations publiées vendredi par le journal The Guardian. Selon des documents obtenus par le quotidien britannique, dix trusts au bénéfice de Roman Abramovitch « ont été rapidement réorganisés début février 2022 », quelques semaines avant l’invasion de l’Ukraine, indique-t-il.

« Ces modifications ont fait des sept enfants d’Abramovitch, le plus jeune étant âgé de 9 ans, les bénéficiaires des actifs détenus dans ces trusts pour une valeur d’au moins 4 milliards de dollars », ajoute le journal, qui précise que cette réorganisation n’avait rien d’illégal. Parmi ces actifs figureraient des propriétés immobilières, des yachts, des hélicoptères et des jets privés.

Ils seraient désormais difficiles à saisir ou geler pour les autorités dans la mesure où les enfants de l’oligarque, ancien propriétaire du club de foot anglais de Chelsea, ne sont pas concernés par les sanctions, même si elles pourraient chercher à démontrer que le milliardaire est celui qui les contrôle effectivement.

18h24

Trêve, chars légers et Makiïvka… La semaine de conflit en quatre infographies

Comme chaque vendredi, 20 Minutes revient sur les éléments clefs de la guerre en Ukraine et les grands tournants de la semaine en quatre infographies. Entre chars légers et trêve bafouée, on vous résume tout ici :

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies


18h06

A Bakhmout, le point chaud du front, les Ukrainiens indifférents à la trêve russe

Comme chaque jour, les habitants restants de Bakhmout, à l’épicentre des combats dans l’est de l’Ukraine, affluaient vendredi vers un centre de distribution d’aide humanitaire, cherchant désespérément de la nourriture et un accès à Internet. Et comme chaque jour, les tirs d’artillerie se poursuivaient de chaque côté du front, malgré le cessez-le-feu décrété unilatéralement à partir de midi par le président Vladimir Poutine, à l’occasion du Noël orthodoxe.

Sirotant du thé et mangeant des nouilles autour d’un poêle à bois, les habitants de Bakhmout, principalement des personnes âgées, racontent ne pas être étonnés de la poursuite des combats autour de cette ville en ruines après des mois de bombardements, parmi les pires de la guerre depuis son début en février. « Il y a déjà eu beaucoup de déclarations fracassantes de la part des Russes, mais ils n’ont jamais tenu leurs promesses », constate Tetiana Chtcherbak, 51 ans, une bénévole présente au centre d’aide humanitaire.

Le soldat Volodymyr Morozov explique qu’il n’était même pas au courant de l’appel à un cessez-le-feu de Vladimir Poutine, qui coïncide avec le Noël orthodoxe fêté samedi. « Je ne regardais pas les informations avant et je ne les regarde pas non plus maintenant. Les seules nouvelles qui m’intéressent sont celles qui concernent mes camarades », lance ce militaire.

17h54

La trêve « politique » de Poutine

Vladimir Poutine a décrété jeudi une trêve d’une durée de trente-six heures, qui doit s’achever samedi à minuit. S’il semble s’appuyer sur des raisons spirituelles, il pourrait plutôt s’agir d’un « coup politique », plus particulièrement destiné à la population russe. Pour en savoir plus, c’est par ici :

17h40

L’Ukraine célèbre le Noël orthodoxe


Des femmes et des enfants portant des vêtements ukrainiens traditionnels participent aux célébrations orthodoxes du réveillon de Noël dans la ville de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine, le 6 janvier 2023.
Des femmes et des enfants portant des vêtements ukrainiens traditionnels participent aux célébrations orthodoxes du réveillon de Noël dans la ville de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine, le 6 janvier 2023.  - YURIY DYACHYSHYN /AFP

Des militaires ukrainiens participent aux célébrations orthodoxes du réveillon de Noël dans la ville de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine, le 6 janvier 2023.
Des militaires ukrainiens participent aux célébrations orthodoxes du réveillon de Noël dans la ville de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine, le 6 janvier 2023. - YURIY DYACHYSHYN /AFP

Un oiseau survole le ciel près du complexe monastique orthodoxe de Pechersk Lavra (monastère des grottes) vieux de 1.000 ans à Kiev, en Ukraine, le 15 janvier 2021.
Un oiseau survole le ciel près du complexe monastique orthodoxe de Pechersk Lavra (monastère des grottes) vieux de 1.000 ans à Kiev, en Ukraine, le 15 janvier 2021. - Efrem Lukatsky/AP/SIPA

17h24

Le chef de l’Otan proposé pour le Nobel de la paix

Un député norvégien a annoncé vendredi avoir proposé la candidature du chef de l’Otan, son compatriote Jens Stoltenberg, pour le prix Nobel de la paix 2023, faisant valoir son rôle face à la Russie dans la guerre en Ukraine. « Stoltenberg mérite le prix pour son travail exemplaire en tant que secrétaire général de l’Otan dans une période difficile pour l’alliance : l’offensive brutale et non provoquée contre un pays voisin pacifique », a écrit sur sa page Facebook Christian Tybring-Gjedde, représentant de la droite populiste anti-immigration au Parlement.

Ancien Premier ministre (travailliste) de Norvège, le chef de l’Otan « a dès les premiers moments compris la gravité et la signification de l’agression russe pour tous les pays qui fondent leur gouvernance sur la démocratie et les libertés », a-t-il ajouté. Des dizaines de milliers de personnes (parlementaires et ministres de tous les pays, anciens lauréats, certains professeurs d’université, etc.) sont habilitées à soumettre une candidature au Nobel de la paix.

La date limite pour le dépôt des candidatures est le 31 janvier, les cinq membres du comité Nobel ayant ensuite la possibilité de compléter la liste avec leurs propres propositions lors de leur première réunion.

17h08

« C’est l’armée russe qui a détruit les silos de grains »

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne (UE) Josep Borrell a pointé du doigt la « propagande » russe qui impute « aux sanctions européennes » la responsabilité de la flambée mondiale des prix des denrées alimentaires et de l’énergie qui pénalise particulièrement l’Afrique.

« C’est complètement faux. C’est l’armée russe qui a détruit les silos de grains, qui a détruit et semé des mines dans les champs, détruit les routes et bloqué les ports de l’Ukraine », a souligné le haut responsable européen.

16h52

Loukachenko sur une base militaire

Alexandre Loukachenko, le président biélorusse, a rendu visite à des troupes russes installées sur une base militaire en Biélorussie, a annoncé ce vendredi le ministère de la Défense biélorusse.

16h35

Quelques images du front


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

16h20

Le cessez-le-feu russe n’est « pas crédible », estime Borrell

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a qualifié vendredi d'« hypocrisie » le cessez-le-feu annoncé par Moscou en Ukraine, à l’occasion du Noël orthodoxe, le jugeant « pas crédible ».

« Le Kremlin manque tout à fait de crédibilité et cette déclaration d’une volonté de cessez-le-feu unilatéral n’est pas crédible », a déclaré Josep Borrell à la presse en marge d’une visite à Fès, au Maroc. « La réponse qui nous vient à tous à l’esprit, c’est le scepticisme face à tant d’hypocrisie. »

Sujets liés