Guerre en Ukraine : Un rappeur russe se suicide pour ne pas être mobilisé

drame Son corps aurait été retrouvé au pied d’un immeuble à Krasnodar

20 Minutes avec agence
— 
L'artiste a préféré mettre fin à ses jours plutôt que de rejoindre les rangs de l'armée.
L'artiste a préféré mettre fin à ses jours plutôt que de rejoindre les rangs de l'armée. — Jeppe Gustafsson//SIPA

Il a voulu échapper à la mobilisation des réservistes ordonnée par Vladimir Poutine. Ivan Petunin, un rappeur russe de 27 ans, a dévoilé une vidéo dans laquelle il révèle vouloir mettre fin à ses jours pour ne pas partir combattre. Plus connu sous le nom d’artiste Walkie, le jeune homme aurait été retrouvé mort au pied d’un immeuble à Krasnodar, ce vendredi, rapporte Libération.

« Si vous regardez cette vidéo, c’est que je ne suis plus en vie. Je ne peux pas commettre le péché du meurtre et je ne le veux pas. Je ne suis pas prêt à tuer pour quelque idéal que ce soit. Assassiner quelqu’un, que ce soit à la guerre ou ailleurs, est quelque chose que je ne peux pas faire », confie le chanteur.




« Nous sommes tous devenus les prisonniers d’un maniaque »

« Je ne suis pas prêt à prendre la responsabilité de porter une arme et de tuer des gens. Pardonnez-moi, mes proches, mais parfois vous devez mourir pour vos principes. Et de toute façon, ma dernière décision est de savoir comment je vais mourir. Que ce soit tué par des gens que nous avons attaqués, et rester dans l’histoire comme quelqu’un qui a soutenu ce qui se passe ou exprimant sa dernière protestation », explique-t-il. Et de conclure : « Nous sommes tous devenus les prisonniers d’un maniaque, qui nous donne le choix entre la prison, l’armée et le choix que j’ai fait. »



Selon le Daily Mail, le jeune homme avait servi dans l’armée russe auparavant. Il aurait donc dû faire partie des 300.000 réservistes mobilisés. Depuis l’annonce de Vladimir Poutine, mercredi 21 septembre, de nombreuses Russes tentent, par tous les moyens, d’échapper à la conscription. La requête « comment se casser un bras » sur Google est soudainement devenue très populaire.