Guerre en Ukraine : Un ancien soldat britannique tué par balle

CONFLIT Dean Gatley a annoncé sur Facebook le décès de son fils qui avait quitté l’armée britannique en mars « pour poursuivre sa carrière de soldat dans d’autres domaines ».

20 Minutes avec AFP
— 
Selon son père, Jordan Gatley a été tué par balle dans la ville de Severodonetsk, dans l'est de l'Ukraine
Selon son père, Jordan Gatley a été tué par balle dans la ville de Severodonetsk, dans l'est de l'Ukraine — ARIS MESSINIS / AFP

Un ancien soldat britannique, Jordan Gatley, a été tué par balle en Ukraine, a annoncé sa famille sur les réseaux sociaux, la diplomatie britannique confirmant seulement la mort d’un ressortissant britannique. Dean Gatley a annoncé sur Facebook le décès de son fils qui avait quitté l’armée britannique en mars « pour poursuivre sa carrière de soldat dans d’autres domaines ».

Jordan Gatley s’est rendu en Ukraine « après mûre réflexion », a ajouté son père, précisant que la famille avait appris vendredi la « terrible » nouvelle de sa mort. « Nous soutenons la famille d’un Britannique qui est mort en Ukraine », a indiqué dimanche le ministère des Affaires étrangères britannique, sans confirmer son identité ni donner davantage de détails.

Dean Gatley a précisé que son fils avait été tué par balle dans la ville de Severodonetsk, dans l'est de l'Ukraine, où l’offensive russe s’intensifie depuis plusieurs jours.

« C’était vraiment un héros »

« Nous avons reçu plusieurs messages de son équipe nous parlant de la richesse de ses connaissances, de ses compétences en tant que soldat et de son amour de son travail », a-t-il écrit dans un mot publié sur Facebook. « Son équipe dit qu’ils l’aimaient tous, tout comme nous, et il a fait une très grande différence dans la vie de nombreuses personnes, non seulement en tant que soldat, mais aussi en entraînant les forces ukrainiennes, a poursuivi son père. Il aimait son travail et nous sommes si fiers de lui. C’était vraiment un héros et il restera à jamais dans nos cœurs. »

En avril, le ministère avait annoncé la mort d’un premier ressortissant britannique en Ukraine, sans préciser son identité. Les médias britanniques avaient indiqué qu’il s’agissait d’un vétéran de l’armée britannique, Scott Sibley, à qui ses anciens camarades avaient rendu hommage sur une page Facebook. La ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss avait semblé, dans un premier temps, soutenir les Britanniques qui voulaient aller au front. Mais elle avait été recadrée par le ministre de la Défense et des responsables militaires et il est depuis fortement déconseillé aux Britanniques de se rendre en Ukraine.