Guerre en Ukraine : L’hôpital pédiatrique de Kiev déplore une « catastrophe humanitaire »

VICTIMES Ce jeudi, Brut, partenaire de « 20 Minutes », rencontre le directeur du plus grand hôpital pour enfants d'Ukraine

O.M. avec Brut
— 
Nouveau-né pris en charge dans un service pédiatrique
Nouveau-né pris en charge dans un service pédiatrique — Tammydz / Pixabay

Alors que le gouvernement ukrainien a annoncé qu’au moins 14 enfants avaient péri au septième jour de l’ invasion de leur pays par la fédération de Russie, le directeur du plus grand hôpital pédiatrique en Ukraine avoue son désarroi : « un enfant est arrivé déjà mort, un autre est dans un état critique et deux dans un état grave, dont l’un a eu un doigt arraché ».

« Impossible d’assurer les interventions prévues de longue date »

« Ce qui se passe actuellement en Ukraine est une véritable catastrophe humanitaire, poursuit le médecin. Désormais, on voit que des actes horribles ont lieu ». Sans compter que la situation sur place ne permet plus d’assurer les interventions prévues de longue date : « nous ne pouvons pas faire de greffes car il est impossible de faire arriver le greffon jusqu’aux enfants, alors nous avons dû en transférer certains en Pologne via un couloir humanitaire ».

Désemparé, Zhovnir Appolinariyovych ne peut plus qu’implorer les forces russes « d’arrêter, de retirer les soldats et de faire en sorte que la paix revienne en Ukraine ». Découvrez l’intégralité de son poignant témoignage dans cette vidéo de notre partenaire Brut.