Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
UKRAINEUkraine: Moscou irrité par la présence de soldats américains venus former la Garde ukrainienne

Ukraine: Moscou irrité par la présence de soldats américains venus former la Garde ukrainienne

UKRAINE
300 soldats américains vont passer six mois en Ukraine pour entraîner les soldats ukrainiens devant combattre les séparatistes prorusses...
De nouvelles recrues ukrainiennes pour le service militaire, à Kiev, le 16 avril 2015.
De nouvelles recrues ukrainiennes pour le service militaire, à Kiev, le 16 avril 2015. -  Vadim Kudinov/SIPA
Mathias Cena

M.C. avec AFP

Pour le Kremlin, il s'agit là de «déstabilisation». Environ 300 soldats américains ont été déployés en Ukraine, où ils s'apprêtent à passer six mois sur le terrain militaire de Iavoriv, près de la frontière polonaise, pour entraîner les soldats ukrainiens devant combattre les séparatistes prorusses.

Ukraine: La Russie aurait-elle planifié la crise depuis un an?

Des instructeurs américains avaient déjà participé à des manoeuvres conjointes avec l'armée ukrainienne dans le passé. Mais les parachutistes de la 173e aéroportée vont entraîner pour la première fois 900 soldats de la Garde nationale ukrainienne, composée notamment de volontaires ayant fait partie des milices d'autodéfense du Maïdan, mouvement de contestation proeuropéenne dans le centre de Kiev réprimé dans le sang en février 2014.

«Qu'enseigneront ces soldats? A continuer de tuer ceux qui parlent russe?»

Moscou a exprimé sa «vive préoccupation» face à la présence militaire américaine dans cette ex-république soviétique, engagée dans un conflit armé avec les séparatistes prorusses qui a fait plus de 6.000 morts en un an. Le ministère russe des Affaires étrangères dit redouter «un nouveau bain de sang». «Qu'enseigneront ces soldats venus de l'autre côté de l'océan? A continuer de tuer ceux qui parlent russe?», a demandé le ministère, dénonçant dans ce programme d'entraînement un «premier pas vers la livraison d'armes modernes américaines, telle que l'espère le parti belliciste de Kiev».

Au cours de ces manoeuvres baptisées Fearless Guardian («Gardien sans peur»), les soldats américains ont pour objectif d'apprendre aux Ukrainiens non seulement les techniques de combat, mais aussi d'«entretenir et renforcer le professionnalisme et le savoir-faire du personnel militaire». «Cet entraînement va aider les Ukrainiens à défendre leurs frontières et leur souveraineté», a précisé le capitaine Ashish Patel sur le site de l'armée américaine. La Grande-Bretagne s'apprête de son côté à déployer 75 instructeurs militaires en Ukraine et le Canada a annoncé mardi qu'il allait envoyer 200 soldats.

Sujets liés