Ukraine: Obama, Merkel et Hollande veulent une «réaction forte» en cas de rupture de l'accord de Minsk

MONDE Les trois dirigeants se sont entretenus ce mardi au téléphone…

20 Minutes avec AFP

— 

Troupes ukrainiennes dans l'est de l'Ukraine le 24 février 2015.
Troupes ukrainiennes dans l'est de l'Ukraine le 24 février 2015. — Evgeniy Maloletka/AP/SIPA

Barack Obama, Angela Merkel et François Hollande, avec d'autres responsables européens, veulent une «réaction forte» de la communauté internationale s'il y a une «rupture majeure» de l'accord de Minsk sur l'Ukraine, a indiqué mardi l'Élysée dans un communiqué.

L'Élysée a précisé que cette position avait été convenue à l'issue d'entretiens téléphoniques du président Hollande avec le président américain et la chancelière allemande, mais aussi avec les Premiers ministres britannique et italien, David Cameron et Matteo Renzi, ainsi que le président du Conseil européen, Donald Tusk.