20 Minutes : Actualités et infos en direct
Catastrophe naturelleUn Syrien de six ans retrouvé vivant, cinq jours après les séismes

Séismes en Syrie : Un enfant de six ans sorti vivant des décombres, cinq jours après les tremblements de terre

Catastrophe naturelleLes secouristes locaux ont soigné le garçon, en état de choc et blessé superficiellement au visage, au milieu des acclamations des habitants
Moussa Hmeidi, en état de choc et blessé au visage, a été sorti des décombres dans la localité de Jandairis par des secouristes locaux, au milieu des acclamations des habitants. Les secouristes recherchent toujours des membres de sa famille, probablement ensevelis sous les décombres. (Illustration)
Moussa Hmeidi, en état de choc et blessé au visage, a été sorti des décombres dans la localité de Jandairis par des secouristes locaux, au milieu des acclamations des habitants. Les secouristes recherchent toujours des membres de sa famille, probablement ensevelis sous les décombres. (Illustration) - ASAAD AL ASAAD/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Moussa Hmeidi, un Syrien de six ans, a été sorti vivant des décombres cinq jours après les séismes meurtriers par des secouristes locaux, ce vendredi à Jandairis (au nord-ouest de la Syrie). Ces derniers ont soigné le garçon, en état de choc et blessé superficiellement au visage, au milieu des acclamations des habitants. Les secouristes sont toujours à la recherche des membres de sa famille, probablement ensevelis sous les décombres. Le corps de son frère a auparavant été retiré inanimé.

Le petit garçon a ainsi tenu au-delà du cap des 72 heures, seuil jugé crucial par les experts pour retrouver des survivants sous des décombres. « Moussa a été sauvé au cinquième jour, et il a des blessures superficielles. Son frère a été retiré mort et le reste de sa famille est toujours sous les décombres, nous ne savons rien sur eux », a déclaré à l’AFP Abou Bakr Mohammad, un habitant qui a participé à l’opération de sauvetage.

Plus de 3.000 en Syrie

Jandairis, sous contrôle des rebelles et frontalière de la Turquie où se situe l’épicentre du séisme, a été dévastée par le tremblement de terre qui a secoué lundi à l’aube la Syrie et la Turquie. Mardi, dans les décombres d’un immeuble de cette localité, les secouristes ont découvert un bébé vivant, né sous les décombres et encore relié par le cordon ombilical à sa mère décédée.



Le violent séisme lundi à l’aube a tué plus de 22.300 personnes en Turquie et en Syrie, dans l’une des pires catastrophes survenues dans la région depuis un siècle. En Syrie, on dénombre selon un bilan provisoire au moins 3.377 victimes, dont au moins 2.030 tués dans les zones contrôlées par les rebelles.

Sujets liés