Affrontements en Syrie : Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunit en urgence jeudi

GEOPOLITIQUE Des échanges de tirs, qui ont fait plus de 20 morts lundi, menacent de déstabiliser davantage la région

20 Minutes avec AFP

— 

Le Conseil de sécurité de l'ONU réuni à New York, le 12 mars 2018.
Le Conseil de sécurité de l'ONU réuni à New York, le 12 mars 2018. — SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Après des combats entre militaires turcs et syriens dans le nord-ouest de la Syrie, le Conseil de sécurité de l’ONU va se réunir en urgence jeudi après-midi, ont indiqué mercredi des diplomates.

La réunion a été demandée par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni. L’émissaire de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, devrait faire un exposé sur la situation dans la région d’Idleb lors de cette réunion qui sera publique, selon les mêmes sources.

L’ONU demande un arrêt des hostilités

Lors d’affrontements inédits, des échanges de tirs ont fait plus de 20 morts lundi entre la Turquie et le régime syrien, au risque de déstabiliser davantage la province d’Idleb, ultime grand bastion dominé par djihadistes et rebelles où la situation humanitaire est critique.

Mardi, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, avait réclamé un « arrêt des hostilités » entre Turcs et Syriens, évoquant « un changement extrêmement préoccupant dans la nature du conflit ». Le président turc Recep Tayyip Erdogan a adressé ce mercredi un ultimatum au régime de Bachar al-Assad pour qu’il fasse reculer ses troupes, soutenues par l’aviation russe, dans le nord-ouest de la Syrie.