Syrie: Un groupe djihadiste publie des vidéos d'otages, japonais et italien

SYRIE Les deux otages ont été enlevés en 2015 et 2016 en Syrie et en Turquie...

M.C. avec AFP

— 

Des combattants du front Al-Nosra (illustration).
Des combattants du front Al-Nosra (illustration). — Omar haj kadour / AFP

Les deux hommes sont vêtus d'une combinaison orange et menacés par des hommes armés. Un groupe djihadiste a publié des vidéos de deux otages, un Japonais et un Italien, détenus en Syrie, a indiqué mardi l’institut SITE spécialisé dans la surveillance des groupes islamistes et extrémistes.

Les deux hommes, le journaliste indépendant japonais Jumpei Yasuda et l’Italien Alessandro Sandrini, apparaissent sur deux vidéos distinctes mais similaires dans leur mise en scène. Ils sont agenouillés et sont sous la menace d’hommes armés. SITE n’a pas précisé quel groupe djihadiste avait diffusé ces vidéos.

Ils auraient été kidnappés en 2015 et 2016

L’otage japonais a disparu en Syrie mi-2015. En mars 2016, le gouvernement japonais avait fait savoir qu’il étudiait une vidéo diffusée sur internet, tandis que les médias japonais indiquaient que le journaliste était aux mains du Front al-Nosra, lié à al-Qaïda. Plus tôt ce mois-ci, une vidéo d'un homme disant être Jumpei Yasuda a été mise en ligne, datée du 17 octobre 2017. L'otage disait aller bien et vouloir revoir sa famille. 

Dans la nouvelle vidéo publiée mardi, Jumpei Yasuda dit être coréen, mais s’exprime en japonais, donnant la date du 25 juillet 2018.

L’otage italien aurait été kidnappé en Turquie en octobre 2016 avant d’être emmené en Syrie. Il serait originaire de Brescia et aurait environ 32 ans, selon des médias italiens. Dans la vidéo, il indique que la date d’enregistrement est le 19 juillet.