Syrie: Frappe «israélienne» contre «des dépôts d'armes pour le Hezbollah»

SYRIE Ils visaient « des dépôts d’armes pour le Hezbollah », selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH)…

20 Minutes avec AFP

— 

Le ciel de Damas, en Syrie, dans la nuit du 13 au 14 avril 2018.
Le ciel de Damas, en Syrie, dans la nuit du 13 au 14 avril 2018. — Hassan Ammar/AP/SIPA

Deux missiles « israéliens » sont tombés près de l’aéroport de Damas, selon l’agence officielle syrienne Sana, frappant « des dépôts d’armes pour le Hezbollah », selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

« Les missiles israéliens ont frappé des dépôts d’armes pour le Hezbollah près de l’aéroport », a déclaré à l’AFP Rami Abdel Rahman, directeur de l’OSDH, précisant que la défense syrienne avait « échoué à intercepter les missiles ».

La zone frappée à plusieurs reprises dans des opérations attribuées à Israël

« La frappe a eu lieu à 1h mardi (minuit, heure française), sans toutefois provoquer « de fortes explosions », a-t-il ajouté. La zone de l’aéroport de Damas a été frappée à plusieurs reprises ces dernières années dans des opérations attribuées à Israël, visant des cibles iraniennes ou considérées comme liées à l'Iran. L'Etat hébreu dénonce de manière virulente l'ancrage de Téhéran chez son voisin syrien.

L'armée israélienne avait frappé en mai des dizaines de cibles militaires iraniennes en Syrie, en représailles au tir, par les forces iraniennes selon elle, d'une vingtaine de roquettes en direction de ses positions sur le plateau du Golan, de l'autre côté de la ligne de démarcation.