VIDEO. Syrie: Les Casques blancs encore accusés de manipulation

FAKE OFF Les secouristes sont accusés à tort d’avoir tourné des images dans un studio…

Mathilde Cousin

— 

Des casques blancs s'entraînent en août 2014 dans la province d'Idlib, dans le nord de la Syrie.
Des casques blancs s'entraînent en août 2014 dans la province d'Idlib, dans le nord de la Syrie. — Uncredited/AP/SIPA

En plus d’être secouristes, les Casques blancs syriens seraient-ils cinéastes ? C’est ce que veulent faire croire des blogs et des internautes fidèles au régime de Bachar el-Assad​. Ceux-ci, images à l’appui, accusent l’organisation d’avoir fabriqué des « preuves de crimes de guerre du régime Assad » dans un studio. Mais ces images ont été sorties de leur contexte.

Cette attaque intervient alors que les Casques blancs, qui se veulent neutres, et l’ONG Syrian American Medical Society ont dénoncé l’usage d’armes chimiques dans la Ghouta. Les Russes ont accusé les secouristes d’avoir simulé l’attaque. Jeudi, Emmanuel Macron a annoncé avoir des « preuves » de l’utilisation de telles armes.

Depuis plusieurs années, les Casques blancs font l’objet de campagnes de déstabilisation sur internet.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Réagissez dans les commentaires ou envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.