En Syrie, l'évacuation de quatre villes assiégées a commencé

CONFLIT Les civils et combattant de quatre villes assiégées par les rebelles et les forces gouvernementales montent peu à peu dans les 80 bus affrétés à cette opération…

20 Minutes avec AFP

— 

Des rebelles syriens à l'entrée de Hama en Syrie.
Des rebelles syriens à l'entrée de Hama en Syrie. — OMAR HAJ KADOUR

Civils et combattants ont commencé à être évacués de quatre villes assiégées par les rebelles et les forces gouvernementales en vertu d'un accord parrainé par le Qatar, soutien des rebelles, et l'Iran, allié du régime, a constaté vendredi un correspondant de l'AFP. En tout, selon Le Monde, plus de 30 000 personnes sont concernées par cette opération.

Quatre-vingt bus mobilisés

Présent à Al-Rashideen, une ville à l'est d'Alep tenue par l'opposition, un correspondant de l'AFP a rapporté l'arrivée de quatre-vingt bus en provenance de Foua et Kafraya, deux localités aux mains du régime dans la province d'Idleb (nord-ouest).

Selon une source rebelle, "la mise en oeuvre de l'accord a commencé ce (vendredi) matin. L'Observatoire syrien des droits de l'homme a confirmé cette évacuation.