Syrie: Le clown d'Alep tué par une frappe aérienne

CONFLIT Anas al-Basha a été tué par des tirs dans le quartier rebelle assiégé de Mashhad…

H. B.
— 
Anas al-Basha, le clown d'Alep.
Anas al-Basha, le clown d'Alep. — Uncredited/AP

Il faisait rire les enfants, malgré l’horreur de la guerre. Anas al-Basha, surnommé le clown d’Alep, est mort ce mardi. Il a été tué par des missiles russes ou des tirs du gouvernement de Bachar al-Assad dans le quartier rebelle assiégé de Mashhad, à l’est de la ville d’Alep, selon l’agence Associated Press.


Anas al-Basha était le directeur de l’association Space for Hope, un centre de bénévoles qui œuvrait pour les écoliers de l’est d’Alep. En tout, il s’occupait de 365 enfants qui avaient perdu au moins un parent. Il s’était marié il y a tout juste deux mois.

« Avec lui, les enfants souriaient et plaisantaient »

L’association Children of Syria a tenu à lui rendre hommage : « C’était un bon clown. Avec lui, les enfants souriaient et plaisantaient. » « Grâce aux sketches, il brisait les murs entre les enfants », a également confié Samar Hijazi, une bénévole de l’association qui travaillait avec Anas.


Plus de 300 civils, dont des dizaines d’enfants, ont été tués à Alep-Est depuis le 15 novembre, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Parmi les 250.000 civils d’Alep-Est, ils sont désormais plus de 50.000 à avoir fui au cours des quatre derniers jours Alep-Est, assiégée depuis quatre mois.