L’unique porte-avions de la Russie bientôt au large de la Syrie

SYRIE A bord du porte-avions russe, des avions et des hélicoptères prêts à soutenir le régime syrien…

F.H. avec AFP

— 

L'unique porte-avions de la Marine russe l'Amiral Kouznetsov fait route vers la Syrie. Il va renforcer la présence militaire de la Russie dans cette zone.
L'unique porte-avions de la Marine russe l'Amiral Kouznetsov fait route vers la Syrie. Il va renforcer la présence militaire de la Russie dans cette zone. — CHRISTOS AVRAAMIDES / PIO / AFP

L’Amiral Kouznetsov ne vous dit rien et c’est bien normal. Pourtant quand il se déplace, il ne passe pas inaperçu. Car l’Amiral Kouznetsov est l’unique porte-avions de la Marine russe et actuellement il se dirige vers la Syrie. Le but ? Renforcer la présence militaire de la Russie dans cette zone, a annoncé samedi la Flotte russe.

La Russie intervient militairement en Syrie depuis septembre 2015

Le déploiement de ce porte-avions ainsi que du croiseur Piotr Veliki, du destroyer Admiral Koulakov et de navires anti-sous-marins permettra de « répondre à toute nouvelle forme de menace contemporaine, comme la piraterie et le terrorisme international », a déclaré la Flotte russe, cité par l’agence de presse russe Interfax.

>> A lire aussi: Accusations de crimes de guerre en Syrie: Poutine répond à Hollande (et tacle les Occidentaux)

Habituellement basé à Severomorsk, dans la mer de Barents (à 1.900 km au nord de Moscou), l’Amiral Kouznetsov sera déployé à Tartous, où la Russie a annoncé s’apprêter à transformer ses installations portuaires en base navale permanente.

Le navire aura à son bord plusieurs avions et hélicoptères de combat, dont les chasseurs SU-33, MiG-29KR et MiG29-KUBR, et l’hélicoptère Ka-52K. Ils renforceront les forces aériennes déjà déployées en Syrie par la Russie, fidèle alliée du régime syrien, depuis le début de son intervention militaire le 30 septembre 2015.

Echec de la trêve en Syrie

Quelque 4.300 militaires russes sont déployés en Syrie et, plus d’un an après le début de son intervention en Syrie, la Russie continue d’y renforcer sa présence militaire malgré l’annonce en mars du président Vladimir Poutine du retrait d’une partie de son contingent.

>> A lire aussi: De retour de Syrie avec trois de ses enfants, une jeune femme mise en examen et écrouée

L’annonce du déploiement du porte-avions intervient alors que les tensions sont au plus haut entre les Etats-Unis et la Russie avec l’échec de la trêve en Syrie qu’ils avaient initiée en septembre et qui n’a duré qu’une semaine, chaque camp accusant l’autre d’avoir torpillé le cessez-le-feu.