Syrie: Un jeune Normand de 22 ans combat Daesh avec les Kurdes

ETAT ISLAMIQUE Le jeune homme, qui était serveur à Granville dans la Manche, a rejoint pour la deuxième fois une unité d’étrangers des forces kurdes…

H. B.

— 

Deux combattants kurdes dans la ville de Kobané, en Syrie.
Deux combattants kurdes dans la ville de Kobané, en Syrie. — LAURENCE GEAI/SIPA

On parle souvent des jeunes Français qui s’engagent dans les rangs de Daesh en Syrie, mais beaucoup moins de ceux qui ont choisi d’aller combattre dans le camp adverse, aux côtés des Kurdes. Parmi eux, Damien, un jeune Normand âgé de 22 ans, qui s’est confié au quotidien régional Ouest France.

Le jeune homme, qui était serveur à Granville dans la Manche, a rejoint pour la deuxième fois une unité d’étrangers des forces kurdes. « Lors de mon premier séjour en Syrie, j’ai vécu énormément de bons moments, avec les Kurdes. […] J’avais envie de remettre une dernière couche. », a-t-il déclaré à Ouest France.

« Ici, c’est le début de la fin pour Daesh »

Damien combat l’État islamique auprès de l’Unité de protection du peuple (YPG), la branche armée des Kurdes de Syrie. Il est basé sur le front de Suluk, le long de la frontière sud de la Turquie. « Au YPG, il n’y a pas de grade, néanmoins je suis passé chef d’équipe. On est un petit groupe d’étrangers dans l’unité : un Américain et quatre Français », raconte le jeune homme qui précise que là-bas, il n’y a « pas de religion, ni d’avis politique ».

>> A lire aussi : Des volontaires français s'enrôlent pour combattre Daesh

Selon lui, la fin de l’Etat islamique est pour bientôt. « Ici, c’est le début de la fin pour Daech […] Tout le monde le ressent. Leur territoire se resserre, pris en tenaille petit à petit par le YPG et l’armée de Bachar Al-Assad », explique Damien qui espère revenir très bientôt  en Normandie.