Syrie: Les deux plus grands hôpitaux d'Alep-Est bombardés

CONFLIT Un générateur a été complètement détruit et trois employés ont été blessés…

20 Minutes avec AFP

— 

Les deux plus grands hôpitaux d'Alep ont été touchés ce mercredi par des frappes aériennes.
Les deux plus grands hôpitaux d'Alep ont été touchés ce mercredi par des frappes aériennes. — GEORGES OURFALIAN

Les bombes continuent de s’abattre sur Alep. Les deux plus grands hôpitaux situés dans la partie rebelle de la ville syrienne ont été touchés ce mercredi à l’aube par des frappes aériennes, les mettant temporairement hors service. « L’attaque est survenue à 4 h du matin. Un avion militaire les a visés directement », a indiqué Adham Sahloul, de l’ONG médicale Syrian American Medical Society (SAMS), basée aux Etats-Unis.

>> A lire aussi : La France dénonce des crimes de guerre commis à Alep

Dans l’un des deux hôpitaux, un générateur a été complètement détruit. Trois employés ont été blessés dans le deuxième, dont le chauffeur d’une ambulance, une infirmière et un comptable, d’après lui. « Il ne reste plus (à Alep-Est) que six hôpitaux encore en activité, maintenant que ces deux établissements sont hors-service », a-t-il précisé.

Des bombardements « délibérés »

Les deux hôpitaux ont des urgences et unités de traitement des traumatismes et avaient essuyé dans le passé d’autres attaques aériennes, selon Adham Sahloul, qui a qualifié les bombardements de « délibérés ».

>> A lire aussi : «Ça suffit», lance Hollande au sujet de la Syrie

Les armées de l’air syrienne et russe mènent depuis près d’une semaine une intense campagne de bombardements sur les quartiers tenus par les insurgés dans l’est de la deuxième ville du pays, réduisant en poussière de nombreux bâtiments.