Syrie: Le frère du petit Omrane a succombé à ses blessures

SYRIE Il avait été gravement blessé mercredi dans le même bombardement que son frère, dont la photo avait fait le tour du monde...

20 Minutes avec AFP

— 

Omran, 5 ans, sorti des décombres de son immeuble à Alep.
Omran, 5 ans, sorti des décombres de son immeuble à Alep. — AP/SIPA

La photo du petit Omrane, 5 ans, la tête ensanglantée et couvert de poussière après les bombardements à Alep, avait bouleversé le monde entier. Son frère Ali a succombé samedi à ses blessures, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

>> A lire aussi : Moscou propose une trêve humanitaire hebdomadaire à Alep

« Ali, âgé de 10 ans a succombé samedi à ses blessures. Il avait été gravement blessé dans le même bombardement qu’Omrane le 17 août à Alep », a affirmé cette organisation. Aleppo Média Centre, un centre de journalistes militants a confirmé le décès en postant la vidéo d’un médecin qui a soigné Ali et qui a constaté son décès.

Le cliché d’Omrane, un Alépin de quatre ans blessé dans un raid aérien, a été partagé par des millions d’internautes et a fait la une de la presse mondiale. Il est selon Washington le « vrai visage de la guerre » en Syrie, qui a fait plus 290.000 morts depuis mars 2011.