Syrie: La Russie a tué 370 personnes, dont 127 civils

TERRORISME Moscou affirme viser l’EI et d’autres groupes « terroristes »...

N.Beu. avec AFP

— 

Une bombe larguée par un avion russe en Syrie, le 9 octobre 2015 (illustration).
Une bombe larguée par un avion russe en Syrie, le 9 octobre 2015 (illustration). — AP/SIPA

Les frappes de l’aviation russe en Syrie ont tué 370 personnes, 243 rebelles et 127 civils, depuis le début le 30 septembre de l’intervention de Moscou dans le conflit, a affirmé mardi une ONG syrienne.

En trois semaines, « 370 personnes ont été tuées dans des centaines de frappes russes, dont 243 combattants parmi lesquels 52 du groupe djihadiste Etat islamique (EI) et 127 civils », a affirmé à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Parmi les civils, l’OSDH a dénombré 36 enfants et 34 femmes.

Moscou, intervenue dans le conflit pour venir en aide au régime de Bachar al-Assad, affirme viser l’EI et d’autres groupes « terroristes », c’est-à-dire opposés au pouvoir. Mais les Occidentaux et les militants accusent la Russie de se concentrer sur les rebelles qualifiés de « modérés » pour appuyer le régime en difficulté. L’aviation russe a frappé plusieurs provinces du pays, dont celle de Raqa, le bastion de l’EI. Elle a surtout visé les provinces où les forces du régime mènent des offensives contre plusieurs groupes rebelles, et où l’EI n’est pas présent.