Syrie: Daesh progresse à la faveur des frappes russes

SYRIE Le groupe djihadiste a pris position vendredi à la lisière d'Alep, deuxième ville de Syrie, après avoir chassé des groupes insurgés...

M.C. avec AFP

— 

Un missile tiré depuis un navire russe dans la Mer Caspienne, le 7 octobre 2015.
Un missile tiré depuis un navire russe dans la Mer Caspienne, le 7 octobre 2015. — AP/SIPA

Les rebelles déboussolés par les frappes russes, Daesh progresse en Syrie. Le groupe Etat islamique (EI) a pris position vendredi à la lisière d'Alep, deuxième ville de Syrie, après avoir chassé des groupes insurgés rivaux de localités au nord de cette ville, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans ce conflit complexe impliquant une multitude d'acteurs, les raids de Moscou ciblent pour le moment principalement les groupes rebelles hostiles au régime et le Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, et seulement marginalement Daesh, qui en profite pour avancer. L'offensive djihadiste a fait des dizaines de morts, selon l'OSDH. «L'EI a profité de la confusion dans les rangs rebelles frappés par les Russes. Les djihadistes sont désormais près de la ligne de front avec les troupes du régime de Bachar al-Assad», a ajouté le chef de l'ONG.

>> A lire aussi: L'armée française diffuse la vidéo de sa frappe contre Daesh

De son côté, le Pentagone a annoncé dans la soirée que la Russie et les Etats-Unis étaient prêts à reprendre des discussions sur la sûreté de l'espace aérien en Syrie, où les deux pays sont engagés dans des opérations militaires distinctes. Au dixième jour des frappes russes, les Etats-Unis ont par ailleurs décidé d'arrêter d'entraîner des groupes syriens anti-Etat islamique pour se concentrer sur la fourniture d'équipement et d'armes à des chefs de groupes rebelles triés sur le volet.

Sur un autre front, l'armée syrienne, revigorée par les frappes de son allié russe et l'appui du Hezbollah chiite libanais, a intensifié sa chasse aux rebelles dans des régions du nord-ouest où les combattants de Daesh ne sont pas présents.