Un Syrien sur cinq estime que Daesh a une influence positive sur le pays

SONDAGE Ils sont également 47% à rester toujours attachés au président Bachar al-Assad...

20 Minutes avec agence
— 
Exode de Syriens vers le poste frontière turc le 15 juin 2015 dans la région de Sanliurfa
Exode de Syriens vers le poste frontière turc le 15 juin 2015 dans la région de Sanliurfa — BULENT KILIC AFP

Environ 21 % des Syriens estiment que l’organisation de l’Etat islamique (EI) a une influence « positive » sur leur pays. C’est ce qui ressort d’un récent sondage réalisé pour BBC News par le cabinet britannique ORB International, auprès de 1.365 Syriens habitant les quatorze gouvernorats du pays.

57% in #Syria think their country is heading in the wrong direction. Public opinion #Iraq . New poll @ORB_Int pic.twitter.com/OiSnCvuLo2
— WIN/Gallup Int (@WINGALLUP) September 15, 2015

 

Des avis tranchés sur l'intervention aérienne de la coalition

La popularité du président Bachar al-Assad reste également haute et ce malgré quatre années de guerre civile, puisque 47 % des Syriens continuent de juger positive l’action du dictateur. 

Pour autant, ces derniers sont divisés sur les frappes aériennes menées par la coalition : 47 % des habitants soutiennent ces actions, alors que 49 % s’y opposent. En outre, 36 % d’entre eux pensent que la guerre a empiré avec l’arrivée de combattants étrangers.

La solution diplomatique reste la meilleure option 

La majorité des Syriens interrogés considère que la situation du pays se détériore et ils ne sont « que » 21 % à préférer leur vie d’aujourd’hui à celle qu’ils menaient avant la guerre, lorsque la Syrie était entièrement contrôlée par le régime de Bachar al-Assad.

Malgré le pessimisme ambiant, près de 51 % de la population syrienne pense qu’une solution diplomatique pour trouver une issue aux conflits demeure.