Syrie: Daesh a décapité l'ancien directeur du site archéologique de Palmyre

TERRORISME L'homme de 82 ans était otage depuis un mois...

C.B.

— 

Une image diffusée par le média jihadiste Welayat Homs le 28 mai 2015 montrant un drapeau de l'Etat islamique sur le site antique de Palmyre, un site vieux de 2000 ans en Syrie
Une image diffusée par le média jihadiste Welayat Homs le 28 mai 2015 montrant un drapeau de l'Etat islamique sur le site antique de Palmyre, un site vieux de 2000 ans en Syrie — - WELAYAT HOMS

Il était détenu depuis un mois par le groupe Etat islamique. Khaled Assaad, 82 ans et ancien responsable du site archéologique de Palmyre, en Syrie, a été décapité mardi par ses ravisseurs. C’est ce qu’affirme Maamoun Abdoulkarim, le directeur des Antiquités syriennes, qui aurait été informé de l’assassinat par la famille d’Assaad.

«Son corps est toujours suspendu à une colonne»

Le corps du vieil homme serait depuis exposé dans la ville. «Imaginez que ce professeur, qui a rendu de tels services à ce site et à l'Histoire, a été décapité (...) et que son corps est toujours suspendu à une colonne au milieu d'une place de Palmyre», se désole Maamoun Abdoulkarim.

Khaled Assaad a dirigé pendant cinquante ans le site des ruines romaines de Palmyre. Il était une célébrité dans le monde de l’archéologie. Palmyre est tombée aux mains des djihadistes de Daesh en mai dernier.