20 Minutes : Actualités et infos en direct
tournée diplomatiqueVladimir Poutine se paye une nouvelle popularité au Moyen-Orient

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine se paye une nouvelle popularité au Moyen-Orient

tournée diplomatiqueLe président russe se rend mercredi aux Emirats arabes unis et en Arabie saoudite avant de recevoir le président iranien à Moscou le lendemain
Le président russe Vladimir Poutine prononce un discours lors du Forum de la ceinture et de la route au Grand Hall du peuple à Pékin, le mercredi 18 octobre 2023.
Le président russe Vladimir Poutine prononce un discours lors du Forum de la ceinture et de la route au Grand Hall du peuple à Pékin, le mercredi 18 octobre 2023. - Louise Delmotte/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Isolé par l’Occident, Vladimir Poutine trouve d’autres alliés. Le président russe se rend mercredi aux Emirats arabes unis et en Arabie saoudite avant de recevoir le président iranien à Moscou jeudi, poursuivant son retour sur la scène internationale en dépit des tentatives occidentales de l’isoler. Avec l’échec de la grande contre-offensive estivale ukrainienne sur le front, l’absorption du choc des sanctions occidentales par l’économie russe et l’attention internationale focalisée sur Gaza et Israël, Vladimir Poutine semble en effet plus confiant.

Selon le Kremlin, Vladimir Poutine rencontrera aux Emirats le président Mohammed ben Zayed al-Nahyane pour évoquer leurs perspectives de coopération et la situation au Moyen-Orient. A Riyad, il sera reçu par le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane pour parler commerce, investissements et politique internationale. Dmitri Peskov a expliqué que le président russe évoquerait notamment le conflit israélo-palestinien, ainsi que les réductions de la production de pétrole dans le cadre de l’Opep + dont la Russie est membre.

Iran, Chine, Asie centrale

Après sa visite au Moyen-Orient, Vladimir Poutine recevra jeudi en Russie le président iranien Ebrahim Raïssi pour des pourparlers. « Il y aura des pourparlers russo-iraniens le 7 décembre », a indiqué le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, interrogé sur les dates de la visite. Selon l’agence de presse officielle iranienne Irna, Ebrahim Raïssi se rend à Moscou à la tête d’une « délégation politico-économique de haut rang ».

« Les questions bilatérales, y compris les interactions économiques, ainsi que les discussions sur les questions régionales et internationales, en particulier la situation à Gaza, figureront en bonne place à l’ordre du jour de ce voyage d’une journée », a ajouté l’agence iranienne.

Avant cette séquence diplomatique, Vladimir Poutine s’était rendu en octobre en Chine, chez son allié Xi Jinping, une visite qui avait été l’occasion pour les deux dirigeants d’afficher leur proximité. Quelques jours auparavant, il s’était rendu au Kirghizistan, allié de Moscou, pour son premier voyage à l’étranger depuis le mandat d’arrêt émis par la CPI.

Sujets liés