Russie: Trois hauts responsables de l’industrie spatiale arrêtés pour escroquerie

ESPIONNAGE INDUSTRIEL Au total, une dizaine d’employés de l’industrie spatiale russe ont été arrêtés ces derniers mois…

20 Minutes avec agences

— 

Un policier russe (illustration).
Un policier russe (illustration). — Vasily Maximov AFP

Trois hauts responsables d’Energia, une entreprise spatiale russe qui conçoit et fabrique des vaisseaux Soyouz et des vaisseaux cargo Progress, ont été arrêtés pour escroquerie en Russie. Le Comité d’enquête russe a confirmé l’information ce dimanche dans un communiqué.

« Le directeur adjoint de l’entreprise Energia, Alexeï Beloborodov, et deux de ses subordonnés » ont été arrêtés et inculpés pour « tentative d’escroquerie », précise le Comité. Leur arrestation fait suite à une enquête menée avec « l’assistance directive » des services russes de sécurité (FSB).

De nouvelles armes hypersoniques

Fin juillet, le FSB avait mené plusieurs perquisitions visant l’industrie spatiale russe dans le cadre d’une enquête pour « haute trahison », selon des médias russes. L’Institut central des recherches scientifiques sur les constructions mécaniques (TsNIImach), principal institut de recherche spatiale russe, avait notamment été fouillé. L’un de ses employés avait été arrêté.

Début mars, Vladimir Poutine avait vanté les nouvelles armes russes « invincibles », hypersoniques ou sous-marines. Selon le quotidien Kommersant, une « dizaine d’employés de l’industrie » spatiale sont soupçonnés d’avoir transmis à des services secrets occidentaux des informations secrètes sur les projets d’ armes hypersoniques du pays.

>> A lire aussi : Trois astronautes en route vers l'ISS à bord d'une fusée Soyouz

>> A lire aussi : ISS: Vladimir Poutine et Shinzo Abe ont dialogué avec les astronautes de la station spatiale