Affaire Skripal: Les animaux domestiques de l'ex-espion retrouvés morts

ESPIONNAGE Il n'a pas été précisé si les deux cochons d'Inde et le chat étaient morts d'une intoxication subie lors de l'empoisonnement des Skripal ou bien de faim...

20 Minutes avec AFP

— 

Les animaux domestiques de l'ex-espion russe Skripal ont été retrouvés morts
Les animaux domestiques de l'ex-espion russe Skripal ont été retrouvés morts — Adam Gerrard/MIRRORPIX/SIPA

Les circonstances de leur mort restent à ce jour inconnues. Un chat et deux cochons d’Inde appartenant à l'ex-espion russe Sergueï Skripal, empoisonné en Grande-Bretagne, ont été trouvés morts, a annoncé jeudi une porte-parole britannique à la suite d’une question de la Russie sur leur sort.

Un mois après l’empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, survenu le 4 mars à Salisbury dans le sud-ouest de l’Angleterre, le sort des animaux domestiques de l’ancien espion a été rendu public.

Deux cochons d’Inde morts et un chat en état de détresse

« Lorsqu’un vétérinaire a pu accéder à la propriété » de Sergueï Skripal, « deux cochons d’Inde étaient malheureusement morts », a déclaré à l’AFP une porte-parole du ministère britannique de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales.

« Un chat a également été trouvé dans un état de détresse, et un chirurgien vétérinaire a pris la décision d’euthanasier l’animal pour mettre fin à ses souffrances », a indiqué la porte-parole. « Cette décision a été prise dans le meilleur intérêt de l’animal et de son bien-être. » La porte-parole n’a pas précisé si ces animaux étaient morts d’une intoxication subie lors de l’empoisonnement des Skripal ou bien de faim.

Du poison sur la poignée de la porte d’entrée de la maison

La police britannique estime que les Skripal, qui étaient toujours hospitalisés jeudi, sont entrés en contact avec le poison au domicile de l’ancien espion. Elle a indiqué que la plus forte concentration de poison détectée se trouvait sur la poignée de la porte d’entrée de la maison.

Moscou avait posé mercredi la question du sort des animaux de Sergueï Skripal. « Où sont les animaux, dans quel état sont-ils ? », avait déclaré Maria Zakharova, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères. « Nous parlons d’organismes vivants, et si des agents toxiques ont été utilisés, les organismes vivants ont dû souffrir. »

Les restes du chat et des cochons d’Inde ont été incinérés, selon The Sun citant des sources gouvernementales. L’ambassade de Russie à Londres avait fait état d’un deuxième chat, qui n’a pas été mentionné par la porte-parole britannique.