La Russie veut lancer 150 satellites d'ici 2025

ESPACE Moscou a également évoqué la possible construction d’une station spatiale russe à partir de 2019…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un vaisseau russe Soyouz.
Illustration d'un vaisseau russe Soyouz. — DMITRI LOVETSKY/AP/SIPA

Le programme spatial fédéral russe s’étoffe. La Russie ambitionne de lancer 150 satellites d’ici 2025 et envisage la création d’une nouvelle station orbitale, a annoncé ce mardi l’agence spatiale russe Roskosmos.

« Nous prévoyons une modernisation profonde de notre réseau de satellites (…) Le réseau russe (de satellites) sera considérablement étendu » a déclaré lors d’une conférence le directeur général de Roskosmos, Igor Komarov, cité par les agences russes. Selon l’agence russe Ria, la Russie a réalisé 19 lancements de satellites en 2017.

Plusieurs revers retentissants ces dernières années

Le responsable de la conception de systèmes spatiaux à Roskosmos, Evgueni Mikrine a également évoqué la possible construction d’une station spatiale russe à partir de 2019. « Une station spatiale russe pourrait être construite. Il est prévu qu’elle soit composée de cinq modules et pourvue d’un équipage de trois personnes », a déclaré le responsable, cité par Interfax, sans donner davantage de détails.

>> A lire aussi : Les responsables des couacs spatiaux devront payer de leurs poches

Evgueni Mikrine a également précisé qu’un nouveau vaisseau russe « Federatsia » effectuerait son vol inaugural et son premier amarrage en 2024. Capable d’embarquer quatre personnes, « Federatsia » doit remplacer les actuels vaisseaux Soyouz et pourra effectuer des vols habités vers la Lune​.

Ces annonces interviennent alors que le secteur spatial russe a connu plusieurs revers retentissants ces trois dernières années, marqués notamment par la perte fin 2017 d’un satellite météorologique lancé depuis le nouveau cosmodrome russe de Vostotchny dans l’extrême-Orient.