Russie: Attaquée par un tigre, une soigneuse du zoo de Kaliningrad est sauvée par les visiteurs

ANIMAUX Alors qu’aucun employé du zoo n’était dans les parages, des témoins ont jeté des objets en direction du félin pour le distraire et permettre à sa victime de s’enfuir…

20 Minutes avec agence

— 

Un tigre de Sibérie a attaquée une soigneuse dans un zoo russe (illustration)
Un tigre de Sibérie a attaquée une soigneuse dans un zoo russe (illustration) — Pixabay

Elle peut leur dire merci. Une employée du zoo de Kaliningrad (Russie) attaquée par un tigre de Sibérie vivant en captivité a eu la vie sauve grâce à des visiteurs.

Si certains témoins ont réagi à la charge du félin en prenant des photos de l’effroyable scène, d’autres ont crié et jeté des pierres, des tables et des chaises en direction de l’animal pour distraire son attention et le faire lâcher sa victime.

« Le visage en sang »

Comme le raconte ce dimanche le Mirror Online, Taifun, le tigre de Sibérie âgé de 15 ans, aurait dû se trouver dans un espace clos quand la soigneuse est venue lui donner à manger.

>> A lire aussi : Inde: Deux jeunes tigres blancs tuent le gardien d'un parc animalier

Mais ce n’était pas le cas et l’animal, qui n’avait jusqu’alors jamais attaqué d’humain, a sauté sur sa victime et l’a maintenue au sol. « La fille avait le visage en sang. (…) Elle criait et elle essayait de se défendre », décrit un témoin. L’intervention des spectateurs a permis à la soigneuse, finalement libérée de l’étreinte de Taifun, de s’enfuir et d’atteindre une zone sécurisée de l’enclos.

Le félin ne sera pas euthanasié

Aucun employé du zoo ne se trouvait dans les parages au moment de l’attaque. Sérieusement blessée, l’employée du zoo a été conduite à l’hôpital et devrait survivre à l’attaque.

>> A lire aussi : Suède: Un ours tue un soigneur dans un parc animalier

Une enquête criminelle a été diligentée mais le félin ne sera pas euthanasié. « Le tigre de Sibérie est un animal territorial. Pour lui, protéger son territoire relève de l’instinct. Cet animal a agi en suivant son instinct, il ne s’agissait pas d’une agression », a déclaré un porte-parole du zoo.