Syrie: François Hollande se dit «prêt à tout moment à rencontrer» Vladimir Poutine

DIPLOMATIE Poutine avait indiqué qu’il rencontrerait Hollande quand le président français se sentirait prêt…

20 Minutes avec AFP

— 

Vladimir Poutine en Egypte, le 10 février 2015.
Vladimir Poutine en Egypte, le 10 février 2015. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Plus d'hésitation? Après avoir été annulée, la rencontre entre François Hollande et  Vladimir Poutine pourrait finalement avoir lieu. Hollande se dit «prêt à tout moment à rencontrer» Poutine pour «faire avancer la paix». Plus tôt, le chef d’Etat russe avait « souhaité reporter » sa visite à Paris, mais il avait précisé qu'il y rencontrerait François Hollande quand son homologue français se «sentirait à l’aise» avec cette entrevue.

Dans une interview diffusée lundi sur la chaîne TMC et rendue publique dimanche, François Hollande avait expliqué se poser « encore la question » de recevoir le chef d’Etat russe, étant donné « les crimes de guerre » à Alep.

C’est finalement le clan russe qui a tranché, lui qui affirmait encore lundi que les préparatifs de la visite « continuaient ».

Conflit en Syrie et crise ukrainienne

« Il y a eu un contact entre l’Elysée et le Kremlin pour faire savoir » à Moscou « qu’une réunion de travail avec Vladimir Poutine était possible sur la Syrie (…). La Russie a fait savoir qu’elle souhaitait reporter la visite », a-t-on indiqué à la présidence française.

>> A lire aussi : Syrie: La Russie met son veto à la résolution de la France à l'ONU

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov avait pourtant indiqué la semaine dernière que Vladimir Poutine s’entretiendrait à Paris le 19 octobre avec son homologue français du conflit en Syrie et de la crise ukrainienne.

Lundi, le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault avait quant à lui prévenu que François Hollande dirait des « vérités » à son homologue russe s’il se décidait à le recevoir.

>> A lire aussi : François Hollande fait-il juste de l’esbroufe devant Vladimir Poutine?

La visite en France du président russe était prévue de longue date. Vladimir Poutine devait inaugurer à Paris un centre spirituel et culturel orthodoxe russe, qui doit abriter notamment une cathédrale orthodoxe.