Crimée: La Russie affirme avoir déjoué des «attentats» préparés par l'Ukraine

TERRORISME Un agent du FSB et un militaire russe auraient été tués lors de deux opérations visant à arrêter des « saboteurs » ukrainiens…

20 Minutes avec AFP

— 

Des soldats russes patrouillent dans les environs de Perevalnoye, en Crimée. En Ukraine, l'armée russe fait tout pour être la plus discrète possible.
Des soldats russes patrouillent dans les environs de Perevalnoye, en Crimée. En Ukraine, l'armée russe fait tout pour être la plus discrète possible. — FILIPPO MONTEFORTE / AFP

Les services secrets russes déclarent avoir mis fin à plusieurs menaces d’actes terroristesLa Russie a affirmé mercredi avoir déjoué des « attentats » en Crimée préparés par l’Ukraine. Ils visaient à « déstabiliser » cette péninsule avant les élections de septembre, selon les services secrets russes (FSB).

>> A lire aussi : L'Ukraine veut récupérer ses territoires perdus dans l'Est et la Crimée en 2016

« Le FSB a déjoué en Crimée des attentats terroristes, qui avaient pour cible des éléments cruciaux de l’infrastructure et du ravitaillement de cette péninsule » annexée en mars 2014 par la Russie, ont annoncé les services secrets russes dans un communiqué, en précisant qu’un agent du FSB et un militaire russe ont été tués lors de deux opérations visant à arrêter des « saboteurs » ukrainiens.