Russie: Daesh revendique la fusillade meurtrière au Daguestan

TERRORISME Une fusillade a fait un mort et onze blessés mercredi près d'un site touristique du Daguestan en Russie...

L.C. avec AFP
— 
La forteresse de Derbent, au Daguestan (Russie), le 19 septembre 2015.
La forteresse de Derbent, au Daguestan (Russie), le 19 septembre 2015. — ILYAS HAJJI / AFP

La fusillade qui a fait un mort et onze blessés mercredi près d'un site touristique dans la région du Daguestan en Russie a été revendiquée par l’organisation Etat islamique, rapporte SITE, un centre américain de surveillance des sites islamistes.

Des employés des services secrets russes parmi les victimes

Avec l’aide d’Allah, les guerriers du Califat ont réussi à attaquer des employés des services de sécurité russes dans la ville de Derbent dans le sud du Daguestan », selon un message attribué à Daesh et rendu public par le SITE Intelligence Group. «Un officier des services de sécurité a été tué et d'autres ont été blessés. Les moudjahidine du Califat ont regagné leur base sans pertes», poursuit le message.

Le journaliste de France 24 et spécialiste des mouvements djihadistes Wassim Nasr a également constaté que l'Etat islamique avait revendiqué «une attaque contre les renseignements russe et la mort d'un officier».

#Russie l'#EI revendique «une attaque contre les renseignements russe et la mort d'un officier» au #Dagestan pic.twitter.com/bPLr6kuN2S
— Wassim Nasr (@SimNasr) December 30, 2015

 

La fusillade s'est produite dans la nuit de mardi à mercredi près de la forteresse de Derbent, classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

Selon une source interrogée par l'agence publique russe Ria Novosti, les auteurs de la fusillade, qui ont pris la fuite, sont trois combattants originaires de Derbent, qui sont déjà responsables d'une série d'attaques et notamment d'avoir fait feu à la mi-décembre sur des employés du ministère russe des Situations d'urgence.

Une autre source avait déjà indiqué aux agences russes que la victime et au moins un des blessés étaient des employés des services secrets russes, le FSB.


#LT Pour rappel, en septembre l'#EI avait revendiqué une opération au Daghestan qui n'avait jamais été confirmée https://t.co/5wiA0Fhuzi
— Romain Caillet (@RomainCaillet) 31 Décembre 2015