L'armée russe déploie 1000 soldats dans l'Arctique

RUSSIE Nouvelle région stratégique pour Moscou, les troupes russes ont entamé de nouveaux exercices dans l’Arctique…

20 Minutes avec AFP

— 

Le président russe Vladimir Poutine lors du salon militaire "Armée-2015" à Kubinka en Russie, le 16 juin 2015
Le président russe Vladimir Poutine lors du salon militaire "Armée-2015" à Kubinka en Russie, le 16 juin 2015 — Vasily Maximov AFP

L'armée russe a déployé lundi plus de 1.000 soldats et 50 véhicules militaires lors de nouvelles manoeuvres militaires dans l'Arctique. Moscou a revendiqué plus d'un million de kilomètres carrés supplémentaires à l'ONU début août sur ce territoire. En mars dernier, une première opération similaire s'était déroulée dans cette région devenue particulièrement stratégique pour Vladimir Poutine.

Ces exercices visent à « vérifier la capacité des forces armées russes à opérer en Arctique », se déroulent dans la péninsule de Taïmyr, dans le nord de la Sibérie.

« Ces manoeuvres ont lieu avec pour but d'accroître la sécurité de l'Arctique russe et d'assurer la liberté économique de notre Etat dans cette région », a commenté auprès de l'agence Interfax Vladimir Korolev, le commandant de la Flotte du Nord qui dirige les exercices.

Une région stratégique

La Russie a déjà mené en mai des manoeuvres militaires de grande ampleur dans l'Arctique. En juillet, le pays a modifié sa doctrine navale, mettant l'accent sur l'importance stratégique de cette zone, avec notamment le développement de la Flotte du Nord.

Début août, Moscou a en outre revendiqué devant les Nations unies, preuves scientifiques à l'appui, la souveraineté sur 1,2 million de km2 dans l'Arctique, aux vastes réserves d'hydrocarbures.

Cette requête russe, qui devrait être examinée dans les premiers mois de 2016, pourrait accélérer la course aux revendications dans cette région quasi inhabitée que se disputent depuis des années la Russie, les États-Unis, le Canada, la Norvège et le Danemark.